Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/9

BOB MARLEY

Issu de la croyance rastafarie, une forme de syncrétisme religieux fortement enraciné en Jamaïque, le prince du reggae s'est tourné vers la foi chrétienne à la fin de sa vie grâce à son amitié avec Abuna Yesehaq, un missionnaire orthodoxe éthiopien qui l'a accompagné dans sa conversion puis vers le baptême. Ce dernier a témoigné de l'itinéraire de foi du chanteur jamaïcain : « Indépendamment du regard que les gens portaient sur lui, Bob était réellement un bon frère, un fils de Dieu. Il avait le désir d’être baptisé ».
2/9

LADY GAGA

Icône de la pop, Lady Gaga est l'une des chantres de la provocation. De Poker Face à Born This Way, ses titres ont fait danser des millions de personnes. Nue, vêtue d'une robe en viande ou d'une burqa rose, tantôt rousse, tantôt blonde ou pourquoi pas brune, elle aime surprendre et transgresser les règles. Bref, rien ne semble l'arrêter. Née dans une famille catholique, le vocabulaire religieux est omniprésent dans son œuvre et même si elle l'utilise pour faire réagir, elle semble également indéniablement attachée à la personne du Christ. « Dans You and I, Jésus fait partie des trois “hommes de sa vie”, avec son père et son amant », explique un spécialiste de la chanteuse.
3/9

BOB DYLAN

Sa conversion a fait du bruit et suscité de nombreux commentaires. La carrière de Bob Dylan est l’une des plus riches de la musique moderne. Son cheminement vers le christianisme commence en 1978, lors d’un concert à San Diego (Californie). L'artiste fait alors une expérience de conversion, suite à laquelle il enregistrera trois albums de musique gospel, Slow Train Coming (1979), Saved (1980) et Shot of Love (1981), qui proposent des chants spirituels. Ses concerts mêlent alors musique et prêches, ce qui n'est pas au goût de son public. Bob Dylan se tournera par la suite vers le judaïsme.
4/9

AL GREEN

Véritable vedette de la soul, Al Green connaît un succès phénoménal. Mais en 1974, tout bascule. Ravagée par la jalousie, une de ses conquêtes lui renverse volontairement du gruau de maïs bouillant sur le corps avant de se tirer une balle dans la tête. À la suite de cette expérience traumatique, il se convertit au christianisme et éjecte toutes les chansons pop de son répertoire. Décidément, les artistes ont du mal à faire dans la demi-mesure... Après cela, il deviendra le révérend Al Green. Quelques années plus tard, il arrivera enfin à mêler gospel et chansons profanes.
5/9

CARLOS SANTANA

Le parcours spirituel du guitariste d'origine mexicaine est sinueux. Après s'être fait connaître en août 1969 au festival de Woodstock, il est d'abord attiré par l'hindouisme et devient disciple de Sri Chimnoy, un gourou indien. Pour finalement choisir le Christ. Le chanteur exprime ouvertement sa foi à travers les réseaux sociaux ou dans des interviews. Au printemps 2017, il confiait aux médias que sans sa foi chrétienne, il aurait succombé au suicide, notamment à la suite de son divorce, après 34 ans de mariage. Avant ses concerts, il a à cœur de prendre un temps de prière avec son groupe.
6/9

DMX

De son vrai nom Earl Simmons, le rappeur de 48 ans DMX a multiplié les actes de délinquance, de la fraude fiscale à la conduite illicite en passant par la détention de drogue. En 2012, il fait l'expérience de la rencontre avec Dieu et se sent appelé à devenir pasteur. Depuis, il lit quotidiennement la Bible et n'hésite pas à témoigner de sa foi, diffusant autour de lui le message de l'Évangile. Sorti de prison en janvier 2019 pour une fraude fiscale datant d’entre 2002 et 2005, il est plus décidé que jamais à prêcher la bonne parole.
7/9

JUSTIN BIEBER

S'il a été un ado terrible, le chanteur canadien  n'en a pas moins trouvé un sens à sa vie grâce à sa relation avec Dieu qui l'a libéré de ses addictions aux drogues, aux psychotropes et au sexe. En 2014, Justin Bieber reçoit le baptême au sein d'une église évangélique pentecôtiste et il fréquente à présent la « Hillsong Church ». Le jeune homme de 25 ans confie prier régulièrement : « Je prie tout le temps. Deux ou trois fois par jour. Quand je me réveille, je remercie Dieu de m’avoir mis à cette place et à la fin de la journée, je lis la Bible », affirmait-il en 2010 au Guardian.
8/9

KANYE WEST

Le rappeur, producteur et designer américain de 42 ans est un chrétien convaincu. En 2002, un accident de voiture au cours duquel il frôle la mort vient lui rappeler l'essentiel. En 2005, son morceau controversé Jesus walks se hisse dans les meilleures ventes. Chaque dimanche, Kanye West organise un « Sunday Service », réunissant une chorale gospel, un ensemble musical et des amis pour un concert spirituel.
9/9

WHITNEY HOUSTON

Au cours de sa carrière, elle a vendu 200 millions d'albums. La chanteuse afro-américaine morte à l'âge de 48 ans chantait déjà enfant au sein d'une église baptiste. Petite fille, elle rêvait de devenir choriste comme sa mère. Le gospel faisait partie de sa vie et elle considérait I Love the Lord comme l'une de ses chansons préférées. Son dernier tube, I Look to You, sorti en 2009, apparaît comme un cri vers le Ciel. On y devine ses blessures et ses combats. « Cette chanson dit tout ce que je voulais dire de mes dernière années, d’un point de vue spirituel », expliquait-elle à ce sujet.