Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’espérance, une force qui peut changer la vie

Smiling Woman
Partager

Maladie, souffrance, séparation ou deuil… Dans certaines circonstances de la vie, l’incompréhension succède parfois à la colère et souvent le désespoir s’installe. Comment garder dans son cœur l’espérance alors que l’on croule sous l’accumulation des difficultés ?

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Quand nous sommes frappés par le mal et que plus rien ne nous sourit, la tentation de se laisser aller au désespoir est grande. Les difficultés financières, professionnelles ou familiales ont souvent cette fâcheuse tendance à se manifester au même moment. La vie semble s’acharner et les obstacles s’enchaîner, en dépassant les limites du supportable. Alors que nous ressentons la pression d’être au top de la forme, bien dans notre peau, bien dans notre travail, bien dans notre vie amoureuse, nous voyons bien à quel point notre équilibre est fragile et, parfois, menace de s’écrouler. Comment retrouver l’espoir et faire de nouveau confiance en la vie ?

Lire aussi : Les dix clés pour apprendre la sagesse du cœur

Sainte Thérèse aurait aujourd’hui beaucoup à dire à ce sujet. Frappée par la dépression, sa guérison est passée par son identification à l’Enfant-Dieu de la crèche, la nuit de Noël 1886. C’est de cet Enfant-Dieu, fragile et faible qu’elle a senti en elle une force insoupçonnée, lui redonnant l’envie de vivre.

Elle a découvert alors qu’accepter sa faiblesse est le premier pas vers l’espérance et la joie de vivre. La souffrance devient ainsi la porte d’entrée de la grâce de Dieu. Elle nous fait nous accrocher à la promesse d’un avenir meilleur, en nous connectant à Celui qui marche toujours avec nous vers plus de vie, plus d’amour et plus de lumière.

Lire aussi : Les grâces de la gratitude

Les mystiques en sont les témoins privilégiés. Ils savent que c’est en acceptant de nous laisser regarder par Jésus, celui qui croit toujours en nous, que nous pouvons rebondir vers la lumière et la joie profonde. Rendre grâce à Dieu même au milieu de la souffrance, s’abandonner à Lui et garder à chaque instant confiance en Lui, c’est le secret pour s’en sortir. Découvrez dans ces versets de la Bible le pouvoir de l’espérance :

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]