Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les Tonga, un archipel à 95% chrétien

Tonga
© Michal Durinik -Shutterstock
Partager

L’équipe de France de rugby affronte les Tonga dimanche 6 octobre, pour son troisième et avant-dernier match de la phase de groupe de Coupe du monde de rugby. L’occasion de faire un zoom sur la foi des habitants de cet archipel du fin fond du Pacifique.

Les Tonga sont un petit archipel de 107.000 habitants, situé au large de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie. D’après l’Observatoire de la liberté religieuse, 95,8% de la population est chrétienne. 3,6% pratiquent le bahaïsme, un mouvement messianique issu du chiisme.

Les premiers contacts avec des Européens datent des voyages réalisés par James Cook entre 1773 et 1777. C’est en 1836 que le pape missionnaire Grégoire XVI crée le vicariat apostolique de l’Océanie occidentale et le confie à la congrégation apostolique des Maristes. Les premiers missionnaires catholiques arrivent aussitôt en Océanie avec Monseigneur Jean-Baptiste-François Pompalier à leur tête.

Des Églises chrétiennes multiples

D’autres Églises chrétiennes affluent aux Tonga et dans les îles de Polynésie voisines comme Tahiti, Hawaii et Samoa. Ils convertissent tous les insulaires à un christianisme fervent en quelques années. Le roi George Tupou Ier confie même son pays à la protection de Dieu. Il instaure une nouvelle Constitution, toujours en vigueur aujourd’hui. Elle précise que chacun est « libre de pratiquer sa religion et d’adorer Dieu comme il l’estime juste, selon les préceptes de sa conscience religieuse, et de se réunir pour des offices religieux dans les lieux prévus à cet effet ». C’est le même roi qui en 1862 a souhaité que le drapeau de l’archipel contienne une croix de Jésus. Elle y figure toujours aujourd’hui, et sa couleur est restée rouge, comme le sang versé sur la croix.

CC / Open Clip Art Library

Aujourd’hui, le protestantisme est la religion majoritaire du Tonga : 37,3% de la population est membre de l’Église Wesleyenne libre et 11,4% de l’Église libre des Tonga. Les Mormons, adeptes de l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, représentent 16,8 % des croyants. 15,6% des croyants se reconnaissent dans l’Église catholique romaine. Malgré ces divisions, les principes chrétiens sont un élément majeur de l’identité nationale des îles Tonga.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]