Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 25 novembre |
Sainte Catherine d'Alexandrie
home iconAu quotidien
line break icon

Le don de RTT ou quand la générosité se place au cœur de l’entreprise

SICK CHILD

Shutterstock

Mathilde de Robien - Publié le 23/07/19

La loi autorise depuis mai 2014 le don de jours de repos à un parent d’un enfant gravement malade. Elle s’est étendue en février 2018 aux personnes s’occupant d’un proche souffrant d’un handicap ou d’une perte d’autonomie. Méconnu, ce dispositif a généré de magnifiques élans de solidarité au sein de quelques entreprises ou hôpitaux français.

À l’origine de cette loi, Mathys, un petit garçon de 11 ans, atteint d’un cancer du foie. Son père, salarié du groupe Badoit dans la Loire, s’est vu offrir 170 jours de RTT par ses collègues, avec l’accord de l’entreprise, afin de rester au chevet de son fils, hospitalisé à domicile jusqu’à son décès. S’unissant au sein de l’association D’un papillon à une étoile, les salariés ont défendu auprès des élus une proposition de loi facilitant le don de RTT entre salariés. C’est ainsi qu’en juillet 2011, le député de la Loire Paul Salen a déposé le projet de loi, qui fut promulguée le 9 mai 2014 sous le nom de loi Mathys.


OLD HANDS

Lire aussi :
Le gouvernement promet un congé rémunéré pour les « aidants » dès 2020

Si on ne dispose pas des chiffres exacts quant au nombre de bénéficiaires, plusieurs initiatives ont été recensées depuis. Récemment, une aide-soignante du Centre hospitalier intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges, en Seine-et-Marne, a récolté 151 jours de congés grâce à la générosité de ses collègues. Elle pourra ainsi être présente auprès de son fils, 4 ans, atteint d’une tumeur au cervelet, durant ses séances de radiothérapie, tout en continuant à être rémunérée. En mars dernier, un employé de l’entreprise Sika, en Seine-Maritime, a bénéficié de trente jours pour passer plus de temps avec sa petite fille souffrant d’une maladie génétique rare. L’année dernière, ce sont les équipes du CHU de Rennes qui se sont mobilisées pour offrir des jours de congés à une aide-soignante dont le fils avait une leucémie. En janvier 2015, les employés d’une société de transport frigorifique du Puy-de-Dôme ont également offert 262 jours de congés payés pour que leur collègue puisse s’occuper de sa fille de 6 ans atteinte de la même maladie.

Conditions et bénéfices

Le don de jours de repos est un dispositif permettant à tout salarié de renoncer anonymement et sans contrepartie à tout ou partie de ses jours de repos non pris. Le bénéficiaire doit cependant remplir deux conditions : l’enfant doit être âgé de moins de 20 ans, et être atteint d’une maladie ou d’un handicap qui rendent indispensables une présence soutenue et des soins contraignants.


Holding Hands

Lire aussi :
Comment se montrer généreux au quotidien ?

Le don peut porter sur tous les jours de repos non pris, à l’exception des quatre premières semaines de congés payés. Il peut donc concerner les jours correspondant à la cinquième semaine de congés payés, les RTT, les jours de récupération ou encore provenir d’un compte épargne temps. Le bénéficiaire conserve sa rémunération pendant son absence, ainsi que son ancienneté.

Tags:
Assemblée nationaleentreprisegenerosite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement