Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le nouveau souffle de la mission

POPE FRANCIS Campus Misericordiae
Piotr Tumidajski / KAI
Partager

Du 27 mai au 1er juin, les 140 directeurs nationaux des Œuvres pontificales missionnaires (OPM) se sont rassemblés à Rome pour leur assemblée générale. Au terme de cette semaine de rapports, discussions et échanges, la mission prend un nouveau souffle.

« Continuez votre fervente activité qui réalise l’indispensable devoir universel de l’Église d’annoncer à tous Jésus-Christ et à Lui rendre témoignage, avec ardeur apostolique, jusqu’aux extrémités de la terre ». C’est par ces mots que le pape François a encouragé les responsables nationaux des OPM, réunis en assemblée générale. « Vous êtes le réseau mondial de prière et de charité missionnaire du successeur de Pierre », a-t-il remercié.

Fondées en 1822 par la Française Pauline Jaricot, les OPM regroupent quatre œuvres au service de la mission : la Propagation de la foi, l’œuvre de saint Pierre Apôtre, l’Enfance missionnaire et l’Union pontificale missionnaires. Ensemble, ces œuvres agissent au service de l’évangélisation, de l’éducation des enfants à la formation des prêtres, en passant par le soutien aux diocèses les plus démunis. Chaque année, les 140 directeurs nationaux se retrouvent au Vatican pour réfléchir ensemble.

Une annonce qui porte la joie

« Il nous est demandé d’être missionnaires, d’être évangélisateurs parce que le baptême qui a fait de nous des fils de Dieu nous habilite à annoncer l’Évangile », a ainsi lancé le cardinal Fernando Filoni, préfet de la congrégation pour l’Évangélisation des peuples, lors d’une messe célébrée à Saint-Pierre le 29 mai à l’occasion de l’assemblée des OPM. Les prêtres en particulier doivent « encourager, vivifier, l’enthousiasme de l’Évangile. » Une annonce qui porte la joie, a-t-il noté, reprenant les mots de l’exhortation Evangelii Gaudium du pape François.

Pour le père Fabrizio Meroni, secrétaire général de l’Union pontificale missionnaire, cette assemblée générale devait aboutir à des « propositions de réforme » pour mieux servir la mission. Il s’agit, a-t-il expliqué, de trouver de « nouvelles modalités opérationnelles » pour exprimer au mieux « l’identité missionnaire » à la lumière des enseignements du Concile Vatican II et du magistère des derniers chefs de l’Église catholique.

Pour un feu nouveau

Les terrains de mission sont ainsi à investir de manière renouvelée. Formations permanentes des Églises locales et de catéchistes, jeunes, familles, monde du travail mais aussi moyens de communications traditionnels et réseaux sociaux… Autant de thèmes indiqués par le missionnaire sur lesquels réfléchir en vue d’un feu nouveau. Cette mission est centrée sur une vision renouvelée de l’enseignement de l’Église, mais toujours en dialogue avec les cultures locales.

L’assemblée générale a également été l’occasion de rappeler que la mission se fait également auprès des nouvelles générations, notamment par le biais de l’Enfance missionnaire — une des quatre constituantes des OPM. Secrétaire générale de ce service, sœur Roberta Tremarelli a ainsi rappelé la vocation de celui-ci, à savoir favoriser une éducation humaine et chrétienne afin de promouvoir les vocations missionnaires.

Prenez part à la mission d’évangélisation avec les OPM

Évangélisateurs, scientifiques, martyrs : les missionnaires jésuites
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]