Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Saint Athanase d’Alexandrie : un fervent défenseur de la divinité de Jésus

Saint Athanase d'Alexandrie
Partager

Fêté dans l’Église le 2 mai, saint Athanase d’Alexandrie, père de l’Église, a largement contribué à la défaite de l’arianisme. Benoît XVI lui-même l’a donné en exemple aux fidèles.

En voilà un qui a contribué à la défaite de l’arianisme, ce courant de pensée des débuts du christianisme considéré comme une hérésie ! Considéré comme l’un des pères de l’Église antique les plus importants, au côté d’Ambroise, Jean-Chrysostome et Augustin, cet homme de petite taille, d’une intelligence remarquable et pétri de culture grecque a participé au concile de Nicée en 325. Nommé évêque d’Alexandrie, Athanase n’a eu de cesse de défendre la divinité de Jésus-Christ face aux ariens, semi-ariens et anti-nicéens de tous genres, ce ce qui lui a valu de nombreuses années d’exil — dix-sept, pour être précis — de Trèves à Rome en passant par les cavernes d’Égypte.

« Celui qui va vers Dieu ne s’éloigne pas des hommes »

Benoît XVI dira de lui qu’il a été un « authentique protagoniste de la tradition chrétienne », un « phare » pour les chrétiens : « Nous avons de nombreux motifs de gratitude envers Athanase. Sa vie, comme celle d’Antoine et d’innombrables autres saints, nous montre que “celui qui va vers Dieu ne s’éloigne pas des hommes, mais qu’il se rend au contraire proche d’eux” » (audience du 20 juin 2007).

Ces saints au caractère bien trempé