Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconArt & Voyages
line break icon

1019-2019, l’abbatiale Saint-Philibert de Tournus célèbre son premier millénaire

© Tournus Sud Bourgogne Tourisme

L'abbaye Saint-Philibert de Tournus au bord de la Saône

Elisabeth Bonnefoi - Publié le 28/04/19

Mille ans d’existence, c’est beau. Mille ans de rayonnement spirituel, c’est rare. Aujourd’hui, les visiteurs du monde entier ont la chance de pouvoir retrouver à Tournus, en Saône-et-Loire, un ensemble abbatial d’époque romane presque intact.

Tournus (Saône-et-Loire) se situe au bord de la Saône, en Bourgogne du Sud, à égale distance entre Paris et Marseille, à une heure de Dijon et de Lyon. La date précise de la première consécration de l’autel du chœur de l’abbatiale Saint-Philibert de Tournus est le 29 août 1019 « en présence des vénérables évêques Geoffroy de Chalon et Josselin de Mâcon […] le roi Robert (le Pieux) régnant en Francie. »

L’événement est relaté par un moine chroniqueur de Tournus. À cette date-là, les travaux ne sont pas terminés, mais il est courant au Moyen Âge de consacrer une église sans attendre la fin du chantier. L’urgence est de pouvoir célébrer le culte pour les fidèles qui viennent vénérer les reliques des saints.

Une histoire humaine et chrétienne

En ce début du XIe siècle, l’abbaye de Cluny est de loin la plus puissante en Bourgogne et au-delà, mais Tournus est la plus ancienne. En effet, des moines bénédictins de l’île de Noirmoutier, fuyant les invasions normandes, sont venus se fixer à Tournus en 875. Leur errance à travers la France a duré quarante ans. Ils ont laissé en route le lourd sarcophage contenant le corps de saint Philibert à Saint-Philibert-de-Grand-Lieu (Loire-Atlantique). Ils arrivent à Tournus avec les reliques de saint Philibert dans un sac en cuir. Sur place, ils trouvent une petite communauté qui veille sur les reliques de saint Valérien. D’où le culte de deux saints pour une église. Le monastère de Tournus bénéficie rapidement du soutien des Capétiens dans un contexte de recomposition politique franco-bourguignonne.

© Mairie de Tournus

En marge de la réforme clunisienne qui ne les concerne pas, les moines de Tournus édifient alors un ensemble monastique complet (abbatiale, cloître et salle capitulaire, chauffoir, cellier et réfectoire, parloir, dortoir, logis abbatial…), où se mêlent des influences novatrices donnant naissance au « premier âge roman ». Le tout dans un site fortifié, clos, ponctué de tours de défense. C’est l’originalité de ce joyau architectural qui a traversé mille ans pour parvenir quasiment intact jusqu’à nous. On ne saurait oublier de dire que cette grande abbaye a eu un rayonnement spirituel indéniable auprès de ses contemporains.


CLOISTER AIX

Lire aussi :
Les plus beaux cloîtres de France sélectionnés par les lecteurs d’Aleteia

Messes anniversaire

Pour fêter dignement ce millénaire, la ville, la paroisse et de nombreuses associations ont travaillé en synergie pour offrir un programme de festivités d’avril à novembre 2019 : colloques, conférences, expositions, concerts, sons et lumières, fête médiévale, théâtre, visite aux flambeaux… soit plus d’une centaine de manifestations à découvrir. La paroisse propose une messe carillonnée pour l’Ascension, présidée par plusieurs évêques, le jeudi 30 mai à 10h30, dans l’abbatiale Saint-Philibert et une messe chantée par les Ambrosiniens (chœur grégorien de Dijon), le dimanche 9 juin à 10h30, suivie d’un concert spirituel, sous forme de déambulation favorisant les échos, à 17h. Enfin, le récital exceptionnel de Barbara Hendricks le vendredi 9 août à 20h30 dans la majestueuse abbatiale Saint-Philibert viendra adoucir la fin de cette belle première semaine d’août.

Office de tourisme, 2 place de l’Abbaye, 71700 Tournus (Tél. : 03 85 27 00 20)

Plus d’informations sur le site : http://millenaire10192019.fr


Du sang et des larmes, une oeuvre d'Hélène Mugot (2004) voisine avec une Vierge à l'Enfant du XVIIe siècle.

Lire aussi :
Un musée d’art sacré étoilé au Michelin

En images : les plus belles abbayes de France
Tags:
abbayeculturereliques
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement