Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le pape François va rendre visite au père Pedro à Madagascar

Rijasolo

Domitille Farret d'Astiès - publié le 11/04/19 - mis à jour le 31/08/20

À l’occasion d’un voyage officiel à Madagascar en septembre prochain, le pape François effectuera une visite au centre Akamasoa créé en 1989 par le père Pedro Opeka, qui vient en aide aux personnes pauvres d’Antananarivo.

Le pape François aime les « M ». Du 4 au 10 septembre prochain, il se rendra au Mozambique, à Madagascar et à l’île Maurice. Sa visite à Madagascar, du 6 au 8 septembre, arrive 30 ans après celle du pape Jean Paul II en 1989. Le 8 septembre prochain, un million de personnes sont ainsi attendues pour la messe dominicale. Au cours de son escale à Antananarivo, la capitale du pays, le Pape se rendra notamment au centre Akamasoa créé en 1989 par le père Pedro Opeka, religieux lazariste — argentin lui aussi — engagé auprès des exclus depuis 50 ans. Cette visite, qui sonne comme un hommage, marque l’intérêt du Pape pour le travail titanesque accompli par le père Pedro, véritable Iron Man de la charité, qu’il a déjà rencontré à deux reprises.




Lire aussi :
Père Pedro : « Un chrétien doit imiter Jésus, l’ami des pauvres »

« Je savais qu’il fallait faire quelque chose »

L’association qu’il a créée fête ses 30 ans cette année. Depuis ses débuts, elle est venue en aide à plus de 500.000 Malgaches. « Quand on a commencé en 1989, c’était un électrochoc. J’étais scandalisé de voir cette pauvreté, de voir des enfants qui survivaient sur une décharge. […] Cette nuit-là, je me suis mis à genoux sur mon lit et j’ai dit : “Seigneur, aide-moi à faire quelque chose pour ces enfants” », expliquait-il de sa voix de stentor à Aleteia dans un entretien en novembre 2018 en décrivant son combat. « Je savais qu’il fallait faire quelque chose pour ces familles, pour ces enfants. Je n’imaginais pas ce que pourrait devenir 30 ans plus tard cette révolte ». Aujourd’hui, ce sont plus de 25.000 personnes qui vivent dans les villages dédiés aux exclus et aux laissés-pour-compte fondés par le missionnaire.

En images : Mère Teresa, une vie au service des plus pauvres
Tags:
AkamasoamadagascarPape Françoispauvre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement