Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconSpiritualité
line break icon

Le Père Pedro, une révolte au service des plus pauvres

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 22/11/18

Le Pape rencontre aujourd'hui le père Pedro Opeka, engagé auprès des exclus de Madagascar depuis près de 50 ans. Le religieux n'a de cesse de combattre la pauvreté, notamment à travers l'association qu'il a fondée, Akamasoa. Il était l'invité d'Aleteia le 22 novembre 2018.

À 70 ans tout juste, rien n’arrête le père Pedro. D’origine argentine, le religieux au regard franc dégage une belle énergie. Engagé depuis près de 50 ans auprès des plus pauvres à Madagascar, cet homme de poigne a construit Akamasoa, une véritable ville des pauvres, sur les hauteurs d’Antananarivo, la capitale du pays. Ce lieu hors du commun dédié aux exclus et aux laissés-pour-compte accueille aujourd’hui 25.000 habitants. Akamasoa, l’association qui porte son nom, est déjà venue en aide à 500.000 Malgaches. Pierre Lunel a choisi de raconter le combat de ce prêtre doté d’une foi à déplacer des montagnes dans un livre qui brosse les portraits de plusieurs personnes qui ont connu la pauvreté et qui se sont relevées, La Cité d’espérance du père Pedro.

Le pire mal : l’indifférence

« Quelle injustice ! », s’exclame l’impétueux religieux, qui s’insurge devant une pauvreté qui, loin de reculer, ne cesse de s’étendre. « Je ne peux pas parler tranquillement après avoir vécu 48 ans à Madagascar avec tous les pauvres que j’ai vus mourir ». Il explique son combat, insistant sur la nécessité d’aller vivre auprès des plus fragiles et de sortir d’une culture de la possession pour entrer dans celle du partage : « Venez passer un moment avec notre peuple, notre culture, partager un peu de quotidien. […] Si vous venez dans un pays pauvre, venez humblement vivre avec eux ». Car la pire chose, pour lui, c’est l’indifférence. « Je ne crois pas à la fatalité », s’exclame-t-il avec fougue. « À la fin, nous allons gagner ».




Lire aussi :
Pedro, le prêtre insurgé de Madagascar

Tags:
AkamasoamadagascarpauvreSaint Vincent de Paul
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement