Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mon Carême Laudato si’ : défi n°30, choisir de ralentir

BREATHING
Shutterstock
Partager

En se conformant au Christ, l’homme « fait également du bien à la Création », a expliqué le pape François dans son message de Carême 2019. À la suite du souverain pontife, Aleteia vous propose chaque jour du Carême un défi pour prendre soin de notre « maison commune ». Aujourd’hui, choisir de ralentir.

La semaine comme le week-end, c’est bien souvent à un rythme soutenu que les journées défilent : de son lit à la salle de bain, de sa maison à son travail, de son travail au supermarché, d’une activité à une autre… « L’accélération continuelle des changements de l’humanité et de la planète s’associe aujourd’hui à l’intensification des rythmes de vie et de travail », rappelle le pape François dans son encyclique Laudato si’. « Bien que le changement fasse partie de la dynamique des systèmes complexes, la rapidité que les actions humaines lui imposent aujourd’hui contraste avec la lenteur naturelle de l’évolution biologique. »

Lire aussi : Du burn-out au « slow business » : l’urgence de ralentir

À partir d’aujourd’hui, Aleteia vous propose donc de ralentir. Comme le rappellent Adeline et Alexis Voizard dans leur ouvrage Comment sauver la planète à domicile, vous pouvez par exemple prendre 5 minutes avant de rentrer chez vous afin de quitter ce qui vous préoccupe. Vous pouvez aussi réfléchir au nombre d’heures de sommeil dont vous avez besoin et fixer chaque jour votre heure de coucher en fonction de celle de votre réveil. « Beaucoup de personnes font l’expérience d’un profond déséquilibre qui les pousse à faire les choses à toute vitesse pour se sentir occupées », rappelle encore le souverain pontife. « Une écologie intégrale implique de consacrer un peu de temps à retrouver l’harmonie sereine avec la création, à réfléchir sur notre style de vie et sur nos idéaux. »

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°29, concevoir ses déplacements autrement

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°28, s’accepter et rendre grâce

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°27, semer la joie par le sourire

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°26, affermir ses convictions

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°25, se reconnecter à la nature

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°24, se rendre disponible

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°23, acheter « en vrac »

11 conseils de grands saints pour bien gérer son temps
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]