Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Comment la Vierge de Pontmain veille sur des milliers d’enfants

PONTMAIN; VIERGE; MARY
© Wikimedia commons - GO69
Statue de Notre-Dame de Pontmain sur le parvis de la basilique Notre-Dame d'Espérance de Pontmain.
Partager

Il y a 148 ans, le 17 janvier 1871, la Vierge Marie apparaissait à quatre enfants à Pontmain, en Mayenne. Dès les premiers pèlerinages au sanctuaire, qui accueille aujourd’hui près de 300.000 visiteurs chaque année, un Registre recueille les noms des enfants que leurs parents consacrent à Notre-Dame de Pontmain. Une manière de répondre à l’invitation de Marie à veiller sur les enfants, et d’accepter qu’elle soit, elle aussi, leur Mère.

À Pontmain, quatre enfants ont été les privilégiés de la Sainte Vierge, puisqu’eux seuls ont été témoins, trois heures durant, de son apparition le 17 janvier 1871, alors que les adultes présents à leurs côtés ne voyaient rien. C’est eux, Eugène et Joseph Barbedette, Françoise Richer et Jeanne-Marie Lebossé, que la Vierge a encouragé à prier. C’est pourquoi le sanctuaire porte une attention toute particulière aux enfants, en inscrivant notamment les noms des enfants qui veulent aimer particulièrement la Sainte Vierge, ainsi que les noms des enfants que leurs parents consacrent à Notre-Dame de Pontmain, sur un Registre spécifique.

Maman de trois garçons, Anne a confié ses enfants à Notre-Dame de Pontmain lors d’un pèlerinage l’année dernière. « Pour moi, c’était l’occasion de répondre à l’invitation de la Vierge Marie elle-même à prendre nos enfants sous son aile. C’est un acte de détachement, parce qu’on est amené à se déposséder de ses enfants et à accepter que Marie soit leur maman. Une maman qui les accompagne spirituellement beaucoup plus loin que ce que moi je peux faire ! »

Vous pouvez ainsi confier vos enfants par mail, en précisant le nom de vos enfants. Vous recevrez ensuite par courrier une image avec la prière au nom de vos enfants. C’est ce côté « officiel » qui a aussi séduit Anne : « Le fait que leurs prénoms soient inscrits sur le Registre des Enfants, sous tel numéro, donne un caractère officiel à la démarche de consécration et marque fortement les esprits ! » Voici la prière que les enfants peuvent dire à Notre-Dame de Pontmain, invoquée sous le vocable de Notre-Dame de la Prière et Notre-Dame de l’Espérance.

« Sainte Vierge Marie, douce Maman du ciel, Tu as souri aux enfants de Pontmain. Tu leur as présenté sur la Croix ton Fils, Jésus Notre Seigneur, le plus beau cadeau du Père des cieux. Veux-Tu nous apprendre à L’accueillir, à L’aimer, à Le prier, à Lui faire plaisir ? Veux-Tu nous aider à répandre la joie autour de nous ? Tu es belle, ô Marie, au milieu des étoiles ! Nous T’aimons. Dans notre cœur nous Te prions et nous Te chantons. Amen. »

En images : quand la Vierge Marie rayonne à travers le monde
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]