Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cuisiner en famille, une manière de partager la joie de Noël

COOKING CHRISTMAS
Partager

Préparer des petits gâteaux, mélanger la pâte, pétrir, mesurer… Cuisiner en famille, même avec les plus petits, permet de vivre concrètement avec eux les préparatifs de Noël. Rien de tel pour se réjouir ensemble qu’à donner du sens à ce beau geste qui exprime la proximité et la générosité à la fois.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Cuisiner en famille et en particulier en préparant la fête de Noël est un temps privilégié qui peut apporter aux enfants comme aux parents la joie d’être ensemble et de faire une chose qui a un sens profond. Préparer un gâteau, mélanger la pâte, pétrir, dorer… Autant de gestes qui nécessitent l’attention : celle de ne pas rater son plat, comme celle d’être généreux envers ses proches. Quand on cuisine, c’est d’abord pour les autres. Pour Tessa Capponi-Borawska professeur d’histoire de la cuisine italienne et auteur de livres culinaires, cuisiner pour les autres comporte incontestablement une fonction apaisante : « Quand on cuisine pour soi, c’est un plaisir. Mais quand on cuisine pour les autres, c’est une joie profonde car cela donne du sens à notre geste. Et cette nuance peut nous faire – à tous les membres de la famille – beaucoup de bien », confie-t-elle à Aleteia.

Prendre soin de l’autre

La cuisine marque l’appartenance à une communauté. Elle apporte de la proximité et manifeste souvent la générosité. Cuisiner pour l’autre, c’est le nourrir, c’est prendre soin de l’autre. En préparant quelques biscuits à la cannelle dans un joli sachet pour une personne en particulier, on lui montre qu’elle compte pour nous. « C’est un acte d’amour et de soutien, une valeur qui enrichit un lien dans une relation », souligne Tessa Capponi-Borawska.

La nourriture est un don de Dieu. Il ne faut pas le perdre de vue. Préparer un plat en famille et pour la famille est un moment de gratitude. Cuisiner, en employant les ingrédients et les aliments de la création, c’est aussi un moment que l’on passe avec Dieu. N’en doutons pas : Si Dieu est présent jusque dans les plus petits détails de nos vies, il l’est dans la cuisine, l’un des actes les plus élémentaires de nos vies. C’est ce que disait sainte Thérèse d’Avila : « Dieu est dans vos casseroles, c’est là qu’Il vous attend. »

Mitonner en famille le délicieux repas de Noël

Biscuits à la cannelle, mendiants, pain d’épice ou encore chocolat viennois… Pas la peine de se lancer dans les recettes des chefs étoilés. Mathilde Ray et Estelle Chandelier, auteurs du livre de cuisine « Recettes pour cuisiner en famille » proposent des recettes simples, rapides (entre 15 et 30 minutes) et gourmandes à mitonner en famille pour préparer un délicieux repas de Noël. Convivial et joliment illustré, cet ouvrage regorge d’anecdotes qui illustrent toutes les richesses de la culture et de la foi chrétienne à partager en cuisine… Par exemple, saviez-vous d’où vient ce drôle de nom « mendiants » pour les délicieux chocolats ? De la gamme de couleurs entre le marron et le blanc de leurs fruits secs, ils rappellent les habits que portent les moines des principaux ordres mendiants (franciscains, dominicains, carmes et augustins…)

Recettes pour cuisiner en famille, Editions Mame, 14,95,€

Enfants : découvrez ces cadeaux de Noël jolis et inspirants
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]