Aleteia
Mardi 27 octobre |
Bienheureuse Emeline
Spiritualité

Les dix causes chères au pape François

POPE FRANCIS

Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA

Maÿlis Godemel - Publié le 15/11/18

A l'initiative du pape François aura lieu ce 18 novembre la journée mondiale des pauvres. Mais ce n’est pas la seule journée mondiale chère au pontife. Tout au long de l’année le pontife choisit de réagir à nombre d’entre elles !

Depuis le début de son pontificat, le Souverain pontife a invité à prier le monde entier pour de nombreuses journées mondiales sur des thèmes variés. Voici quelques une d’entre elles :

La mission

Depuis 1926, toutes les paroisses du monde sont invitées à célébrer et à prier pour les missions un dimanche dans l’année. « Avec les jeunes, portons l’évangile à tous » : c’est sur ce thème qu’a été porté la journée des missions le 21 octobre dernier, journée missionnaire mondiale, au cœur du synode des évêques sur ‘les jeunes, la foi et le discernement vocationnel’.


INDONESIA CHILDREN

Lire aussi :
Sainte-Marie de Kédiri, où quand l’enfance missionaire s’incarne sur l’île de Java

La paix

Chaque 1er janvier, depuis 1968, l’Eglise célèbre la journée mondiale de la paix instituée par saint Paul VI. Le pape de la modernité s’était adressé à tous les peuples avec des paroles sans équivoque « finalement a émergé d’une manière très claire le fait que la paix était l’unique et vraie ligne du progrès humain ». Dans son message en vue de la journée de la paix du 1er janvier 2018, le pape François a invité le monde entier à méditer sur le thème « les migrants et les réfugiés : des hommes et des femmes en quête de paix » en commençant son discours par « que la paix soit sur toutes les personnes et toutes les nations de la terre ! ».

POPE IMMIGRATION
ANDREAS SOLARO / AFP
Messe à Lampedusa – 8 juillet 2013 - avec férule une en bois, réalisée à partir du bois d'embarcations naufragées

Les migrants

Fondée par Benoit XV en 1914, la journée mondiale du migrant et du réfugié donnait lieu à diverses messes des nations, fêtes des peuples ou journées de partage. Le 14 janvier 2018, l’Église a célébré la 104ème édition pour laquelle le Pape François a choisi comme thème de réflexion : « Accueillir, protéger, promouvoir, intégrer les migrants et les réfugiés ».




Lire aussi :
Un pèlerinage d’un million de kilomètres avec les migrants

Les malades

Créée en 1992 par saint Jean Paul II, la journée mondiale du malade est célébrée chaque année, le 11 février, jour de la fête de Notre-Dame de Lourdes. En 2018, le thème de la journée du malade nous est fourni par les paroles que Jésus, élevé sur la croix, adresse à Marie, sa mère, et à Jean : « “ Voici ton fils … Voici ta mère ”. Dès cette heure-là, le disciple l’accueillit chez lui » (Jean 19, 26-27).

Les vocations

Proposée depuis 1964, la journée mondiale de prière pour les vocations est célébrée le quatrième dimanche de Pâques. L’année 2018 étant marquée par le synode des évêques sur ‘les jeunes, la foi et le discernement vocationnel’, le thème qui lui était accordé portait sur l’écoute, le discernement et l’appel du Seigneur à vivre.


artisan vocation

Lire aussi :
Les jeunes, ce sont eux qui parlent le mieux de leur vocation

La communication

Chaque année le dimanche suivant la fête de l’Ascension, la journée mondiale des communications sociales est célébrée. Le message du pape annonçant le thème particulier est publié, le 24 janvier en la fête de saint François de Sales, patron des journalistes. « ‘La vérité vous rendra libres’. (Jean 8, 32) Fausses nouvelles et journalisme de paix. » Le thème retenu par le pape François pour cette journée du 13 mai dernier a été l’occasion pour l’Eglise de proposer une réflexion sur les causes, les logiques et les conséquences de la désinformation dans les médias.

FRATELLO
Courtesy of Vianney Largillier

La sauvegarde de la création

Instituée par le pape François en 2015, et célébrée désormais tous les 1ers septembre, la journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création rejoint l’initiative des églises orthodoxes qui à l’occasion du 3ème rassemblement œcuménique de Sibiu (Roumanie) en 2007, ont proposé « un temps de la création » du 1er septembre, début de l’année liturgique pour les orthodoxes, au 4 octobre, fête de Saint François d’Assise. Dans son message prononcé en 2015, le pape François, a expliqué que cette journée offre à chacun des croyants « la précieuse opportunité de renouveler leur adhésion personnelle à leur vocation de gardiens de la création, en rendant grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins ».


HANDS FLOWERS

Lire aussi :
Laudato Si’ : des entrepreneurs du monde entier ont relevé le défi écologique

L’alimentation

Chaque année, le 16 octobre, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture célèbre la journée mondiale de l’alimentation qui commémore la date de sa création, en 1945. Avec le thème « nos actions sont notre avenir. Un monde Faim Zéro pour l’année 2030 est possible », le 16 octobre 2018, le Successeur de Pierre a invité à « prendre une douloureuse conscience » et « oser transformer en souffrance personnelle ce qui se passe dans le monde ».

Les pauvres

C’est en 2016 que le pape François, lors du jubilé de la miséricorde après le pèlerinage organisé par la fraternité Fratello, – frèreen italien   que la journée mondiale des pauvres a été lancée. Cette année, elle se tiendra le 18 novembre 2018 et portera sur le thème « un pauvre crie ; le Seigneur entend », ces paroles issues du psaume 33, « deviennent les nôtres lorsque nous rencontrons des situations de souffrance et de marginalisation », a lancé le pape des pauvres.


POPE FRATELLO

Lire aussi :
Pauvre Pape !

Les jeunes

Les journées mondiales de la jeunesse plus communément appelée les JMJ sont nées à l’instigation du pape Jean-Paul II. Lors de l’année sainte en 1983-1984, 250 000 jeunes avaient participé à un « jubilé international des jeunes », le jour de la fête des Rameaux. L’année suivante, le pape polonais avait renouvelé son invitation. C’est ainsi que les JMJ ont été instituées pour pérenniser le succès de ces premières rencontres. Du 23 au 27 janvier 2019, le pape François a donné rendez-vous à tous les jeunes du monde entier à Panama sur le thème suivant « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » (Lc, 1-38).

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
environnementjeunesmissionpaixpauvrevocation
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Avion-chapelle
Agnès Pinard Legry
Aménagée dans un avion, cette chapelle est un...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement