Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Les jeunes, ce sont eux qui parlent le mieux de leur vocation

artisan vocation
© Shutterstock
Partager

Du 3 au 27 octobre prochain, un synode sur « les jeunes, la foi et le discernement des vocations » se tiendra à Rome autour du pape François. Le Saint-Siège accentue la mobilisation pour faire de cet important événement d’Église un succès et invite les jeunes à porter leurs voix sur les réseaux sociaux afin de bien cerner leurs situations de vie et leurs préoccupations.

Alors que le Saint-Siège a pour ambition de proposer aux jeunes un « dialogue mondial », Aleteia produit avec le concours du synode des évêques une mini-série vidéo mettant en scène les questions de la jeunesse du monde. Jusqu’en octobre 2018 sont diffusés chaque mois deux épisodes traitant d’un thème spécifique. Les sujets sont variés : bonheur, politique, famille, Église…

Cette fois-ci, c’est la vocation qui est questionnée. Pour les personnes interrogées, elle est ce pour quoi nous sommes sur terre, une mission, une rencontre avec le Christ. Elle peut se vivre de manières variées : dans la maternité, le mariage, la vie consacrée, mais aussi dans le métier ou à travers le déploiement de ses talents. Pour certains, elle s’affirme avec évidence. D’autres ont besoin de davantage de temps pour la comprendre. Mais quelle qu’elle soit, elle semble essentielle et la découvrir est source de bonheur.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]