Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un pèlerinage d’un million de kilomètres avec les migrants

Shutterstock/Konstantin Aksenov
Partager

La Fondation Caritas a lancé un pèlerinage symbolique d’un million de kilomètres à travers le monde aux côtés de migrants et réfugiés. L’objectif ? Convertir les cœurs… et le regard.

« Ce n’est pas un péché d’avoir des doutes et des craintes. Le péché, c’est de laisser ces peurs déterminer nos réponses, conditionner nos choix, compromettre le respect et la générosité, alimenter la haine et le refus », avait rappelé le pape François en janvier dernier dans une homélie à l’occasion de la 104e Journée mondiale des migrants et réfugiés. « Le péché, c’est de renoncer à la rencontre avec l’autre, à la rencontre avec celui qui est différent, alors que cela constitue, de fait, une occasion privilégiée de rencontre avec le Seigneur ».

Lire aussi : Appel mondial des Caritas à « partager le chemin » des migrants

Comme dans une volonté d’incarner ces mots, la Fondation Caritas a lancé un pèlerinage d’un million de kilomètres à travers le monde. D’une durée d’un an, cette « marche mondiale de la solidarité » invite à marcher « côte à côte » avec les migrants et les réfugiés. Ce dimanche 21 octobre plusieurs dizaines de personnes ont ainsi parcouru deux kilomètres entre l’église Sainte-Marie du Trastevere et la place Saint-Pierre à Rome, derrière le cardinal philippin Luis Antonio Tagle, président de Caritas international. Des initiatives similaires ont déjà eu lieu au Chili, en Nouvelle-Zélande, au Canada, aux États-Unis ou au Royaume-Uni, et d’autres sont en cours d’organisation. Au total, plus de 3.500 kilomètres ont d’ores et déjà été parcourus, détaille l’association sur son site.

WALK REFUGEES
Twitter I IamCARITAS
Le cardinal philippin Luis Antonio Tagle, président de Caritas international, entourés de pèlerins.

« Beaucoup ont peur quand ils entendent le mot migration. Mais avez-vous rencontré un migrant […] ? Avez-vous regardé un migrant dans les yeux ? Alors il ne s’agit plus d’un concept et […] on se rend compte qu’ils ne sont pas vraiment étrangers », a rappelé le cardinal à cette occasion. À l’issue de la prière de l’Angélus, le pape François a salué les participants à ce pèlerinage et a encouragé cette initiative qui peut « transformer notre relation avec les migrants ».

Lire aussi : Accueil des migrants : « Il vaut mieux pécher par naïveté que par scepticisme ! »

WALK REFUGEES
Twitter I IamCARITAS
Ce 21 octobre plusieurs dizaines de personnes ont ainsi parcouru deux kilomètres entre l’église Sainte Marie du Trastevere et la place Saint-Pierre à Rome.
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]