Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 24 juin |
Saint Jean Baptiste
home iconActualités
line break icon

Le pape François prêt à se rendre en Corée du Nord

POPE FRANCIS

©VATICAN POOL/CPP

Le pape François en compagnie du président sud-coréen et de sa femme.

La rédaction d'Aleteia - avec I.Media - Publié le 18/10/18 - Mis à jour le 18/10/18

Bien que des « conditions » doivent encore être réunies pour un voyage apostolique en Corée du Nord, le pape François a offert « sa disponibilité » pour une visite à Pyongyang, a déclaré le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin ce 18 octobre à l’issue d’une rencontre entre le pape François et le président sud-coréen Moon Jae-in.

Lors de sa rencontre au Palais apostolique du Vatican avec le pape François, Moon Jae-in, président de la Corée du Sud, a transmis au souverain pontife « l’intérêt » de la Corée du Nord à le recevoir, a annoncé le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin ce 18 octobre à l’issue de la rencontre entre les deux hommes. Bien que des « conditions » doivent encore être réunies pour un voyage apostolique en Corée du Nord, le pape François a offert « sa disponibilité » pour une visite à Pyongyang. « Un voyage de ce genre a besoin d’un sérieux examen et d’une sérieuse préparation », a prudemment considéré le cardinal. « Il faut désormais attendre que cela se formalise plus » car, « inévitablement, il faudra formuler quelques conditions pour le réaliser », a-t-il souligné, ajoutant que cela fera partie d’un « prochain travail ». Pour le haut prélat, l’enjeu d’un tel voyage serait de soutenir le « processus de réconciliation et de dénucléarisation de la péninsule » coréenne.


MOON JAE-IN

Lire aussi :
Quand le président sud-coréen fait l’éloge du christianisme

Plus globalement, lors de cette échange, Moon Jae-in a déclaré au pape François venir « en tant que président ». « Mais en tant que catholique, c’est un honneur de vous rencontrer », a-t-il poursuivi. Une fois installé face au Pape à son bureau, le président a également remercié le souverain pontife pour la messe en faveur de la paix en Corée célébrée la veille par le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin dans la basilique Saint-Pierre.

Au cours de leurs échanges – d’une durée de 35 minutes – les deux chefs d’États ont évoqué les bonnes « relations bilatérales et la contribution positive offerte par l’Église sur les plans social, éducatif et sanitaire ». L’apport de l’Église catholique pour la « promotion du dialogue et de la réconciliation » entre Coréens, a aussi ponctué leurs conversations. Les deux hommes ont fait part de leur « vive appréciation » pour l’engagement commun à « promouvoir toutes les initiatives utiles pour surmonter les tensions existant encore dans la péninsule coréenne et ouvrir ainsi une nouvelle saison de paix et de développement ».


MOON JAE-IN KIM JONG UN

Lire aussi :
Une « Chapelle pour la paix » bâtie entre les deux Corées

Le Saint-Siège ne fait toutefois pas mention si le président sud-coréen a transmis au pape l’invitation officielle de se rendre à PyongYang du leader de Corée du Nord Kim Jon-un. Pour mémoire, le 9 octobre dernier, l’agence sud-coréenne Yonhap avait annoncé que le chef d’État nord-coréen avait remis cette invitation à Moon Jae-in. Kim Jong-un l’avait alors assuré qu’il accueillerait « chaleureusement le pape » s’il visitait Pyongyang.

Le pape, un « maître pour l’humanité »

Après leur entretien, le président sud-coréen a offert deux statues au souverain pontife, dont un buste du Christ. La couronne d’épine représente « les souffrances du peuple coréen », a déclaré Moon Jae-in. Ce dernier a également remis une représentation de la Vierge avec le visage « typique » d’une femme coréenne.

Le successeur de Pierre a quant à lui offert une médaille ornée d’un olivier, « symbole de paix pour la Corée ». « Vous n’êtes pas seulement le chef de l’Église, vous êtes aussi un maître pour l’humanité », lui a alors répondu solennellement Moon Jae-in. Le pape a également remis une copie de son message pour la Journée mondiale de la paix 2018, de son encyclique Laudato si (2015) et de ses exhortations Evangelii gaudium (2014), Amoris laetitia (2016) et Gaudete et exsultate (2018).

Tags:
asiePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
avgustin irena maucec
La rédaction d'Aleteia
Augustin et Irène, 25 ans de fidélité malgré le handicap
2
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Ces petits gestes d’amour sont plus importants que des « Je t’aim...
3
AMERICA'S GOT TALENT
Cerith Gardiner
Télévision : Nightbirde illumine America’s Got Talent
4
Wedding engagement ring - Woman
Edifa
Doutes sur son mariage : Dieu voulait-Il pour moi ce conjoint&nbs...
5
Anna Gebalska-Berekets
Ces paroles à dire (et à ne pas dire) à un proche atteint du canc...
6
WEB2-GRANDS PARENTS-shutterstock_1751088335.jpg
I.Media
Une indulgence plénière accordée le 25 juillet prochain
7
SCHUMAN
La rédaction d'Aleteia
Les vertus héroïques de Robert Schuman reconnues par l’Égli...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement