Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Elle transforme sa robe de mariée en robe de baptême

ROBE BAPTEME
© Bérengère H
Partager

Bérengère, mariée et mère de 5 enfants, a transformé sa robe de mariée en robe de baptême pour ses enfants. Une idée originale et pleine de sens, pour une robe chargée d’histoire familiale.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Architecte de formation, photographe à ses heures, femme de militaire, et récemment chargée de communication, Bérengère n’a pas l’âme conservatrice et ne voit pas grand intérêt à surcharger ses cartons de déménagement avec sa robe de mariée. En revanche, elle a envie de la transformer en un vêtement qui a du sens. L’idée d’en faire des chiffons ou une robe de cocktail la rebutant, compte tenu du symbole de pureté que revêt la robe de mariée, elle décide d’en faire, en 2004, à la naissance de son premier enfant,… une robe de baptême !

Elle taille alors dans toute la longueur de la jupe en piqué de coton blanc une cape. Elle réduit le tour de taille autour des plis creux pour en faire un col, puis monte un col Claudine et un pied de col à l’aide des passepoils récupérés sur la robe initiale. Elle laisse deux trous pour les bras, et le tour est joué ! Côté pratique, la cape est parfaitement adaptée aux baptêmes, car elle s’enfile facilement, contrairement aux robes en dentelle de nos aïeules qui demandent une certaine agilité et quelques minutes.

@ Bérengère H
Robe de baptême des enfants de Bérengère

Une robe chargée de sens

Avant tout, pour Bérengère, la symbolique de ce vêtement réside dans le fait qu’il « porte la vie sacramentelle de toute la famille ». C’est pour marquer ce lien entre leur mariage et les baptêmes qu’elle a brodé successivement et en couleur, sur le bas de la robe, la date de leur mariage, ainsi que les dates de baptême et les prénoms de leurs cinq enfants. Une manière de garder une trace de ces sacrements uniques. Une façon de donner un autre sens au vêtement blanc, sans dénaturer son identité d’origine.

En images, les robes de mariées à travers les âges

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.