Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 janvier |
Saint Thomas d'Aquin
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

La renaissance des vignes de Chambord

Léonard de Serres – Vignes de Chambord Août 2018 (20)

Foucauld Boutte - publié le 14/09/18

Pour fêter les 500 ans des cépages, les premières vendanges ont débuté au château de Chambord lundi 10 septembre dernier. Les vignes avaient été replantées en 2015 pour faire revivre le cépage qui avait été ravagé par le phylloxéra au XIXe siècle.

Le domaine national de Chambord a décidé de faire revivre les cépages plantés par François Ier entre 1518 et 1519. Les vendanges ont commencé lundi 10 septembre dans les vignes toutes neuves qui poussent depuis 2015, et continueront jusqu’au 22 septembre dans un sompteux décor. À son apogée, au XVIIIe siècle, la vigne s’étendait jusqu’à 36 hectares, mais elle fut ravagée au XIXe siècle par le phylloxera, comme de nombreux plants de vigne en France à la même époque. Ce fut une catastrophe pour le patrimoine viticole français




Lire aussi :
Les vendanges, un moment de rassemblement

Aujourd’hui, depuis 2015, Chambord a pris la responsabilité de replanter des cépages anciens : du romorantin (blanc), de l’Arbois ou menu Pinot, du Pinot noir et du Gamay — pour faire du Chaverny — et enfin du Sauvignon. Le tout issu de l’agriculture biologique. Les premières bouteilles seront ouvertes en mars 2019 pour fêter les 500 ans de la vigne de Chambord.

Les vendanges vont bon train dans les juteux cépages, que les derniers rayons de soleil de septembre rendent particulièrement chatoyants. Il fait bon travailler dans ce décor de rêve sous le regard du majestueux château, joyau de la renaissance française.

Pour admirer les vignes du château de Chambord, cliquez ci-dessous :

Tags:
AgriculturePatrimoinerenaissance
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement