Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Abus sexuels : les évêques de France s’adressent au Peuple de Dieu

CEF
Bruno LEVY I CIRIC
3 novembre 2017 : Ouverture de l'Assemblée plénière des évêques de France à Lourdes (65), France.
Partager

Dans une lettre publiée ce 12 septembre, les évêques français membres du conseil permanent de la CEF ont officiellement pris la parole pour la première fois depuis le message du pape François adressé au Peuple de Dieu fin août, en pleine crise concernant les abus sexuels dans l’Église.

Le conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF) s’est adressé ce 12 septembre au peuple de Dieu de France. Il y exprime d’abord sa tristesse et sa honte « face à la souffrance imprescriptible des victimes et de leurs proches ». « Laïcs, clercs, consacrés, nous sommes profondément affectés par les révélations d’abus qui se font jour à travers le monde et dans notre pays », rappellent ainsi les évêques du conseil permanent.

Ce document est aussi une réflexion plus profonde sur la place et le rôle de l’autorité au sein de l’Église catholique. « Croyants et incroyants peuvent constater que les actes de quelques – uns rejaillissent sur toute l’Eglise, qu’il s’agisse d’actes criminels ou de silences coupables », soulignent-ils. « Dans ce désarroi partagé, nous affirmons à la fois que notre lutte contre tout abus doit se poursuivre sans relâche et que notre estime et notre affection pour les prêtres de notre Église restent entières. Nous, évêques, voulons redire notre soutien aux prêtres de nos diocèses et appeler tous les fidèles à leur manifester leur confiance ».

Rappelant la lettre du pape François adressée à tous les catholiques fin août, l’épiscopat français appelle « chaque baptisé, quelle que soit sa responsabilité dans l’Eglise, à s’engager « dans la transformation ecclésiale et sociale dont nous avons tant besoin » » car « c’est par l’engagement et la vigilance de chacun que nous parviendrons à vaincre cette calamité des abus dans l’Eglise ».

Revenant sur la crise que traverse l’Église catholique aujourd’hui, les évêques soulignent que « le profond désarroi dans lequel sont plongés beaucoup de fidèles et de clercs sont une invitation à travailler à la juste place de chacun ». « A la suite de l’appel du Pape maintes fois exprimé, nous invitons à travailler cette question de l’autorité partout où elle se pose dans l’Eglise. C’est ensemble – dans un souci de communion véritable – qu’il nous faut veiller à ce que tous exercent pleinement leur responsabilité ».

Afin de mener une réflexion et une action globale sur la question des abus sexuels et la protection des mineurs, le pape a annoncé qu’il allait convoquer du 21 au 24 février 2019 tous les présidents de conférences épiscopales du monde entier pour évoquer.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]