Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

En images – Huit (autres) Français en attente de canonisation

Partager

Ces huit figures ont contribué à la formation d’une nouvelle génération de prêtres et laïcs. Ils sont à montrer en exemple à l’ensemble des baptisés.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Faire d’une personne un(e) bienheureux(se) ou un(e) saint(e) est un long processus pendant lequel l’Église catholique examine avec précaution la vie et l’œuvre de celui ou celle appelé(e) à être élevé(e)sur les autels. Si certaines causes ont l’air de prendre du temps – voire même s’arrêter – d’autres, indépendamment de la date d’ouverture de leur cause, sont à un stade plus avancé. En janvier dernier, nous avons dressé une première liste de huit Français « en attente », dont les béatifications de deux d’entre eux — Adèle de Batz de Trenquelléon (1789-1828), et le père Jean-Baptiste Fouque (1851-1926) — ont été annoncées pour juin et septembre prochains.

En tête de cette nouvelle liste, la religieuse alsacienne Mère Alphonse Marie Eppinger (1814-1867), fondatrice des Sœurs du Très Saint Sauveur, dont la béatification est annoncée pour septembre prochain. Y figurent également le père carme Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus (1894-1967), fondateur de l’Institut Notre-Dame de vie, béatifié en 2016 ; le vénérable Jean-Léon Le Prevost (1803-1874), le fondateur des Religieux de St-Vincent de Paul avec Frédéric Ozanam, ce dernier béatifié par Jean Paul II en 1997 ; Matthieu Henri Planchat (1823-1871), un autre frère de Saint-Vincent de Paul; Le père jésuite Jacques Sevin (1882-1951), cofondateur des scouts de France ; Anne de Guigné (1911-1922), morte en odeur de sainteté,  à l’âge de 11 ans; Edmond Michelet (1899-1970), grand résistant, déporté, ministre du général De Gaulle ; Claire de Castelbajac (1953-1975), un modèle de vie chrétienne pour les jeunes générations.

Tous ces pieux Français sont à montrer en exemple à l’ensemble des baptisés.

Pour les découvrir et découvrir leurs saintes œuvres, cliquez sur la première image du diaporama ci-dessous :

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]