Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Saint-Jean d’Aubeterre : l’église souterraine la plus vaste d’Europe

AUBETERRE CHURCH
LEROY Francis I hemis.fr I Hemis
Église Saint-Jean d'Aubeterre.
Partager

L’église souterraine, dite "monolithe", Saint-Jean d’Aubeterre, située à Aubeterre-sur-Dronne (sud Charente) est connue comme le plus vaste édifice religieux troglodyte d’Europe.

Située dans le village d’Aubeterre-sur-Dronne, labellisé « plus beaux villages de France », l’église monolithe Saint-Jean d’Aubeterre est un vaste édifice troglodyte creusé au pied d’une falaise de calcaires crayeux, haute de 30 mètres. Si la région compte de nombreuses autres églises troglodytes, Saint-Jean d’Aubetterre les éclipse toutes, en raison de ses dimensions exceptionnelles. Elle mesure 27 mètres de longueur sur 16 mètres de largeur et 20 mètres de hauteur.

L’église comporte deux grandes pièces principales : la salle des sarcophages et la nef. À 15 mètres de hauteur, se situe un triforium — galeries étroites avec ouvertures — donnant sur la nef et accessible grâce à un escalier taillé dans la roche. L’église se compose également de deux plus petites « chapelles », nommées « transept nord » et couloir sud » qui entourent une grande entrée sous laquelle a été creusée une crypte. Cette étonnante église était, autrefois, reliée directement avec le château construit au dessus au moyen d’un couloir interne aujourd’hui bouché. Le château a malheureusement disparu bien que quelques vestiges rappellent son existence : la conciergerie, les remparts et les dépendances.

AUBETERRE CHURCH
Alexander Narraina I Shutterstock

De quand date l’église ?

Les origines sont assez floues. Il semble que les parties les plus anciennes datent de l’époque paléochrétienne comme en témoigne certains éléments architecturaux. C’est véritablement au XIIe siècle que l’église prend forme avec l’installation de moines bénédictins. Le comte d’Aubeterre voulait agrandir l’ancienne église monolithe, afin d’y installer les reliques ramenées de Terre sainte. Elle subit ensuite d’importantes modifications au cours des siècles, notamment aux XVIe et XVIIe siècles, suite à l’effondrement de la voûte de l’entrée principale.

© Wikimedia
Église Saint-Jean d'Aubeterre.

Haut lieu spirituel

Le plus bel élément demeure le reliquaire hexagonal trônant au centre du sanctuaire — inspiré du Saint-Sépulcre de Jérusalem — taillé d’un seul bloc (par de la paroi calcaire) et haut de six mètres. Une excavation cruciforme, où étaient conservées des reliques, fut également retrouvée lors de fouilles archéologiques. Jusqu’à la Révolution française, l’église continua à servir au culte jusqu’à ce qu’elle soit transformée, durant un an, en atelier de fabrication de salpêtre. Plus tard, elle servit également de cimetière : de nombreux sarcophages furent taillés dans le sol afin d’y enterrer les défunts mais cette activité cessa en 1865.

Lieu très fréquenté avant la Révolution française, l’église accueillait les pèlerins qui se dirigeaient vers Compostelle et qui souhaitaient se recueillir devant les reliques afin d’y puiser leur force protectrice. Classée aux monuments historiques depuis 1912, l’église accueille chaque année des milliers de visiteurs, fascinés par ce lieu mystérieux et chargé en spiritualité.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]