Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’unique église troglodyte d’Île-de-France

© Marc-Antoine Mouterde
La porte d'entrée se dessine au fond de l'allée centrale d'un petit cimetière. © Marc-Antoine Mouterde
Partager

Creusée au cœur de la roche, venez découvrir l'atypique et secrète église de l'Annonciation, dans le village de Haute-Lisle.

Cliquez sur la 1ère image pour visualiser le diaporama :

Dominant le fleuve, le village de Haute-Isle semble avalé par la montagne. Sous le soleil de mai, la pierre blanche des falaises renvoie une lumière éclatante que vient à peine atténuer la frondaison des arbres. La route qui traverse le parc naturel du Vexin offre de nombreuses surprises et, en la suivant, on va d’émerveillement en émerveillement. Combien de voyageurs sont passés par ces hameaux, ont dormi dans ces auberges, ont fait halte dans ces églises pour rendre grâce ou demander force et courage avant une épreuve ?

L’une d’elle, creusée dans la roche tendre de la région, attire notre attention. L’église troglodyte de l’Annonciation du village de Haute-Isle est une singularité architecturale. Unique en Île-de-France, elle fut construite entre 1670 et 1673 suite à la commande spéciale de Nicolas Dongois, seigneur des lieux et secrétaire du roi. L’église fait 26 mètres de longueur, 8 mètres de largeur et 8 mètres de hauteur. Les travaux vont générer plus de 1600 mètres cubes de gravât qui seront utilisés pour établir une aire de rouissage du chanvre, en bordure du fleuve. Cinq ouvertures sont percées dans la façade. Celle de gauche n’a jamais été achevée et abrite aujourd’hui le monument au mort de la commune. Seul élément de maçonnerie de l’édifice : le clocher qui émerge de la montagne.

En 1926, l’église fut inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. Le mobilier de l’église a bénéficié d’une campagne de restauration entre 2012 et 2015. Elle accueille toujours des offices et dépend du secteur pastoral de Magny-en-Vexin.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]