Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Que signifient les paroles prononcées par le prêtre le Mercredi des cendres ?

Partager
Commenter

Au cours de la célébration du Mercredi des cendres, qui marque l’entrée en Carême, le prêtre invite les fidèles à s’avancer et trace traditionnellement une croix sur le front de chacun avec des cendres en prononçant : "Convertissez-vous et croyez à l’Évangile" ou "souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras à la poussière". Explications.

Le Mercredi des cendres indique l’entrée en Carême dans l’Église catholique. Au cours de cette célébration, le prêtre marque les fidèles avec des cendres sur le front, la tête ou la main en prononçant ces paroles : « Convertis-toi et crois à l’Évangile » (Marc 1, 15) ou « souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras à la poussière » (Genèse 3, 19), la première formule demeurant la plus employée depuis Vatican II.

Que signifie ces paroles ? Quand le célébrant prononce la phrase « Convertis-toi et crois à l’Évangile », il rappelle qu’avant d’être un temps de privation et de pénitence, le Carême est un temps de préparation, de conversion du cœur. Pour les catholiques, c’est l’occasion de revivre la grâce de leur baptême et d’approfondir le mystère de Pâques. Pour les catéchumènes, les adultes préparant le baptême, cette période est un temps privilégié pour méditer et accueillir dans son cœur la parole de Dieu.

« Revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux »

En prononçant la phrase « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras à la poussière », le prêtre souligne davantage le sens de la vie : en évoquant notre condition humaine, il invite chacun à remettre Dieu au centre de sa vie. Entre ces deux temps (avant la naissance et après la mort), à chacun de vivre sur terre le mystère de la présence de Dieu.

Plus globalement, ces paroles invitent le croyant « à se rappeler sa fragilité, à s’interroger sur sa destinée, à se convertir, c’est-à-dire à remettre sa vie en conformité avec l’Évangile », souligne le service national pastorale liturgique et sacramentelle. La première lecture du Mercredi des cendres (Joël 2, 13) dit ainsi : « Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]