Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Épiphanie : et si vous faisiez votre galette des rois ?

Galette des rois noisettes et cacao
Partager

Oubliez la traditionnelle galette des rois à la frangipane... Cette année, vous allez vous régaler avec une recette facile et gourmande, à réaliser vous-même !

L’Épiphanie est une occasion en or de se réunir pour « tirer les rois » dans la joie et la bonne humeur. Fixée au 6 janvier, mais généralement fêtée le premier dimanche de janvier, elle fait apparaître sur les tables des galettes des rois toutes plus appétissantes les unes que les autres.

Traditionnellement, il s’agit de pâte feuilletée garnie de frangipane, mais l’incontournable mélange de crème d’amandes et de crème pâtissière n’a pas le monopole de la gourmandise ! Essayez donc cette version à base de poudre de noisettes et de cacao pour surprendre les papilles de vos convives. Et surtout, n’oubliez pas d’y cacher une fève…

Ingrédients :

  • 2 pâtes feuilletées rondes
  • 125 grammes de beurre à température ambiante
  • 2 œufs + 1 jaune d’œuf
  • 125 grammes de poudre de noisettes
  • 125 grammes de sucre glace
  • 1 cuillère de Maïzena
  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre amer
  • 60 grammes de sucre en poudre

Préchauffez votre four à 200°C. Mixez la poudre d’amandes afin qu’elle devienne la plus fine possible. Mélangez-la avec le beurre mou et le sucre glace tamisé. Ajoutez ensuite un premier œuf entier, et mélangez bien pour l’incorporer. Faites de même avec le second œuf entier. Versez sur ce mélange la Maïzena et le cacao tamisé et battez bien la préparation.

Placez l’une des pâtes feuilletées sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Étalez la garniture de votre galette des rois à l’aide d’une spatule. Vous pouvez également former une spirale à l’aide d’une poche à douille pour un résultat optimal. Veillez à laisser 3 centimètres sans garniture sur les bords.

Positionnez votre fève dans la garniture. Puis, à l’aide d’un pinceau, badigeonnez d’eau froide la bordure sans garniture. Cela permettra aux deux pâtes feuilletées de mieux fusionner à la cuisson. Placez au dessus de la garniture le second rond de pâte feuilletée. Soudez les bords ensemble. Vous pouvez utiliser les dents d’une fourchette pour vous aider. Pour les plus motivés, vous pouvez chiqueter les bords de la galette, pour un résultat encore plus esthétique.

À l’aide de la partie non coupante de la lame de votre couteau, dessinez le motif de votre choix sur le dessus de la galette. Puis badigeonnez dessus le jaune d’œuf mélangé à un peu d’eau froide. Enfournez 25 minutes à 200°C puis 5 minutes à 170°C, en surveillant la cuisson.

Pour donner un aspect brillant à la galette des rois, vous pouvez la recouvrir d’un sirop à la sortie du four. Pour cela, portez à ébullition 60 grammes de sucre avec 12 centilitres d’eau.

Galette des rois cacao et noisettes
Nelly Glassmann
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.