Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 septembre |
Saint Gabriel
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le saviez-vous ? Benoît XVI a failli s’appeler Jean-Paul III !

web-joseph-ratzinger-pope-benedict-xvi-maxisport-shutterstock-com

©Maxisport / Shutterstock.com

Aleteia Brésil - publié le 15/09/16

Il explique en toute simplicité pourquoi il y a renoncé.

Dernières conversations, le livre d’entretiens entre le pape émérite et le journaliste allemand Peter Seewald, comporte de nombreuses anecdotes. 

Le pape François : « Un homme très décidé »

En plus de son amitié avec Jean-Paul II, qu’il a connu durant le Concile Vatican II, Benoît XVI parle de son lien avec le pape François. À l’époque où celui-ci était cardinal de Buenos Aires, Benoît XVI le considérait comme « un homme très décidé, qui disait avec beaucoup de détermination en Argentine : “Cela se fait ou cela ne se fait pas”. [C’est pourquoi] je n’avais pas remarqué sa cordialité, son attention aux autres. Ce fut une surprise [de mieux le connaître] ».

Parmi les thèmes abordés, Benoît XVI raconte aussi, humblement, pourquoi il avait renoncé à s’appeler Jean-Paul III : « J’aurais jugé cela excessif, c’était une comparaison que je n’aurais pas pu soutenir « .

Douceur et humilité 

Selon la vaticaniste italienne Angela Ambrogetti de l’ACI Stampa, dans ce livre l’ancien pape « parle de lui-même avec douceur et humilité, mais aussi avec une conscience claire de ce qu’il a réalisé dans sa vie et dans son pontificat. Réforme, efforts, bons et mauvais choix, il ne laisse rien passer de ces années ainsi que du moment qu’il vit actuellement. Et il parle avec le regard serein de celui qui écoute son cœur plutôt que sa raison, avec une totale confiance en Dieu ».

Tags:
Pape Benoît XVIPape FrançoisPape Jean Paul IIVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement