Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 06 août |
Transfiguration du Seigneur
home iconAu quotidien
line break icon

Couple : le ton employé est aussi important que les mots

COUPLE

Shutterstock

Edifa - Publié le 21/12/20

Toute parole a une coloration affective : douceur ou intolérance, respect ou désir de convaincre. Voilà pourquoi il est très important de faire attention au ton qu’on emploie avec les autres, et surtout avec son conjoint.

« Je ne peux plus supporter la façon dont mon mari me parle », me disait un jour une mère de famille. C’est impressionnant en effet de constater combien le ton employé pour donner son avis a de l’importance dans la vie de famille. Combien de disputes sont en fait alimentées par le ton. J’ai pu observer deux conjoints qui étaient du même avis et qui pourtant se querellaient : le premier ayant parlé avec agressivité, l’autre a entendu le contraire de ce qu’il voulait énoncer ! Ce qui veut dire que la parole la plus pertinente sera rejetée si elle est véhiculée sur un ton agressif ou ironique. En caricaturant, disons que si un conjoint dit sur un ton agressif que 2 et 2 font 4, l’autre pourra répondre : « Ce n’est pas vrai ! » En revanche, s’il soutient avec gentillesse et douceur que 2 et 2 font 5, l’autre sera peut-être « fichu » de l’admettre !

La parole a une coloration affective

C’est un art, quand il faut bien dire une parole dérangeante et pénible, de trouver le ton adéquat pour que le destinataire ne le ressente pas comme un reproche mais comme une bienveillante correction fraternelle. Lorsqu’on parle à quelqu’un, ce qu’il perçoit en premier, ce n’est pas le contenu du message, mais le ton qui l’accompagne. Car toute parole a une coloration affective : douceur ou intolérance, respect ou désir de convaincre. Et c’est le ton employé qui pourra faire admettre ou rejeter ce qui est affirmé.

C’est manifeste pour le tout petit enfant. Si sa maman lui dit sur un ton énervé : « Je ne suis pas ta bonne pour ramasser continuellement ta cuillère que tu jettes par terre ! », croyez-vous qu’il sait ce que c’est qu’une bonne ? Et pourtant il a parfaitement compris que sa maman se fâche quand il fait ce geste. Il décode le ton, et non le sens exact des paroles.

« Heureux les doux ! »

Tout petit, l’enfant est marqué par le climat familial : il a besoin certes de fermeté, mais aussi et surtout d’un environnement de paroles sécurisantes parce qu’empreintes de douceur et d’amour. Et ce, même quand il est plus grand. Une petite fille de 8 ans disait : « Tu sais, Maman, quand les gens te voient comme ça jeune et jolie, ils ne s’imaginent pas de quoi tu as l’air quand tu cries ! »




Lire aussi :
Couple : une curiosité bien ajustée, un des secrets d’un mariage heureux

Ce qui est vrai pour la relation aux enfants l’est également pour la relation au conjoint. L’agressivité empoisonne la vie conjugale. Si dans un couple l’un des conjoints crie pour rien, c’est peut-être qu’il a un grief plus profond qu’il faudrait détecter en premier. J’aimerais alors tout simplement lui dire : « On a souvent tort de la façon d’avoir raison ». In fine, il ne faut jamais oublier : « Heureux les doux ! » Il y a des douceurs qui désarçonnent les agressivités les plus tenaces.


Man, Woman, Conflict, Home

Lire aussi :
La fabuleuse méthode de Gary Chapman pour sauver les couples en difficulté

Père Denis Sonet

Tags:
communicationCoupledouceurÉducationFamille
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
3
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
4
PADRE PIO
Bret Thoman, OFS
La réaction de Padre Pio face aux évènements tragiques
5
WEB2-RELIQUES-SAINTE THERESE-GODONG-FR283184B
Mgr Jacques Perrier
Vénérer des reliques, est-ce bien chrétien ?
6
Mathilde de Robien
Exercices pratiques pour raviver la flamme dans son couple
7
Mathilde de Robien
Marine et Foucauld, leur voyage de noces hors du commun
Afficher La Suite