Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 01 décembre |
Saint Charles de Foucauld
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Et si vous mettiez un peu plus de gaieté dans vos dimanches ?

Family - Happy - Children

© Halfpoint / Shutterstock

Edifa - publié le 21/02/20

Premier jour de la semaine, fête de la résurrection du Christ, le dimanche est le « seigneur des jours » comme le disait saint Jean Paul II. Alors, comment faire pour que cette journée sorte vraiment de l’ordinaire ?

Pour beaucoup de familles, le dimanche est un jour dévoré par de multiples activités, un jour terne ou ennuyeux, un jour où l’on dort pour récupérer. Pourtant, il y a de nombreux moyens qui peuvent nous aider à faire du jour du Seigneur un jour de fête et de joie.

Musique au réveil, Alléluia chanté pour bénir la table, action de grâce pour la semaine écoulée, couvert soigné, goûter festif, activité familiale… Tous ces détails peuvent marquer le « seigneur des jours ». À condition de les prévoir à l’avance pour rester détendus. Et pourquoi ne pas aussi laisser libre cours à la créativité des enfants ? Ils ne manquent pas d’idées quand il s’agit de faire la fête !




Lire aussi :
Ces petits rituels qui peuvent souder une famille

Côté parents, il s’agira d’effectuer un bon dosage entre sorties et temps de repos. C’est le jour où l’on peut prendre du temps pour jouer en famille, ou organiser une promenade autre que le tour du pâté de maison habituel. Cela peut être aussi l’occasion de rendre visite à un proche seul ou à une personne âgée de la paroisse. Le dimanche est aussi un jour béni pour partager l’amour du Christ reçu à la messe. En invitant quelqu’un, en oubliant les remarques sur la tenue des enfants à table, en veillant à faire parler chacun, et en demandant aux autres une écoute bienveillante, nous pouvons facilement transformer un dimanche le plus triste en véritable jour de fête.

Guila Gaillard

Tags:
ÉducationFamille
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite