Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Quelle valeur avons-nous ? La lumineuse réponse du pape François

Papież na Regina Caeli: w Jezusie jest pełnia życia

fot. Alberto PIZZOLI / AFP

Agnès Pinard Legry - avec I.Media - publié le 21/04/24

"Le Christ a vraiment donné sa vie pour moi", a insisté le pape François lors du Regina Cæli ce dimanche 21 avril. Chacun vaut "le prix infini" de la vie de Jésus.

“Pour le Christ, je suis important, irremplaçable”, a déclaré le pape François à l’occasion de la prière mariale du Regina Cæli récitée place Saint-Pierre ce dimanche 21 avril 2024. Comme chaque dimanche, à midi, le pape François est apparu à la fenêtre du Palais apostolique du Vatican pour délivrer une courte catéchèse aux pèlerins massés autour de l’obélisque de la place Saint-Pierre. Commentant l’Évangile du “Bon Pasteur” dans lequel Jésus explique qu’il donne sa vie pour ses brebis, le pape François a prolongé l’image :”Il nous connaît, il nous appelle par notre nom et, lorsque nous nous égarons, il nous cherche jusqu’à ce qu’il nous trouve. […] Il pense à chacun de nous comme à l’amour de sa vie”.

Le pape François a souligné que chacun valait “le prix infini” de la vie de Jésus. “Il a vraiment donné sa vie pour moi, il est mort et ressuscité pour moi, parce qu’il m’aime et trouve en moi une beauté que souvent je ne vois pas.” Le chef de l’Église catholique a alors encouragé les fidèles à ne pas se déprécier. “Combien de fois pensons-nous que notre valeur dépend des objectifs que nous atteignons, de notre succès aux yeux du monde, des jugements des autres !”, a-t-il interrogé.

Le Bon Pasteur a donné sa vie pour toi, pour moi, pour nous tous.

Il a expliqué que la valeur d’un homme ou d’une femme ne dépend pas des objectifs atteints ou du jugement d’autrui. François a enfin appelé chacun à trouver un “moment chaque jour” pour redécouvrir le “secret de la vie”, à savoir que “le Bon Pasteur a donné sa vie pour toi, pour moi, pour nous tous”.

Lorsque le doute s’immisce trop profondément dans notre cœur quant notre valeur, notre place ici bas, le plus doux des remèdes, pour les chrétiens, n’est-il pas de puiser dans l’infinie miséricorde de Dieu l’assurance d’être aimé de manière inconditionnelle ? Méditons sans relâche cette parole du Seigneur : “Tu as du prix à mes yeux, tu as de la valeur et je t’aime” (Is 43, 4). L’amour inconditionnel de Dieu invite à nous regarder avec la même compassion, la même douceur que celles dont il nous enveloppe, et à accepter nos faiblesses, sans en faire des obstacles incommensurables. Une parole qui nous remet à notre juste place, celle d’enfant de Dieu.

Tags:
AmourFoiMiséricordePape Françoisregina coeli
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement