Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 25 avril |
Saint Marc
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Trois frères à l’origine d’un incroyable festival de musique sacrée

Tenebrae

Sacrée Musique

Concert du Tenebrae.

Bérengère de Portzamparc - publié le 03/04/24

C’est à l’occasion du confinement que trois frères, Jean-Baptiste, Emmanuel et Charles-François, ont eu une sacrée idée: créer un festival de musique sacrée dans des églises afin de mettre en valeur le patrimoine et la culture, et élever au beau. Quatre ans plus tard, le festival a pris de l’ampleur et dépasse les frontières du Var où il a été lancé.

Pour ces trois frères, la musique c’est sacré ! Issus d’une fratrie de cinq enfants, les frères Bréjon, Jean-Baptiste (44 ans), Emmanuel (40 ans) et Charles-François (37 ans), s’entendent à merveille et évoluent dans des milieux professionnels proches entre événementiel, graphisme et communication. Seulement le covid passe par là en 2020, et leurs activités s’arrêtent net, leur laissant le temps, tous les trois confinés avec leurs familles à Toulon, de réfléchir à la suite et de prendre conscience qu’ils aimeraient bien travailler ensemble et trouver un projet qui élève au beau et au sacré. Car pour eux, chrétiens de naissance, la beauté ne doit pas être une option, et ils aiment citer Charles Péguy, “le monde a besoin de beauté pour ne pas sombrer dans la désespérance”.

Le festival Sacrée Musique est né ! L’idée: proposer des concerts de qualité avec des professionnels de renoms dans des églises, avec un éclairage travaillé et esthétique, à la bougie, afin de proposer un moment hors du temps, et toucher tous les publics “et tous les cœurs”. Les styles sont variés, gospel, chants polyphoniques, chorales classiques ou jazz, et les sanctuaires variés : église de campagne, basilique ou cathédrale ! Le parrain d’un tel projet est également vite trouvé, en la personne de Stéphane Bern qui ne cache pas sa joie. “Ce que je trouve admirable dans le festival Sacrée Musique, c’est de faire vivre, par l’alliance de la lumière et de la musique sacrée, toutes ces chapelles, églises, basiliques et cathédrales de notre pays qui ont traversé les âges. Je pense que tous, sans exception, nous pouvons être touchés par cette beauté qui nous élève et nous fait du bien.”

FRERES-FONDATEUR-SACRE-MUSIQUE
Jean-Baptiste, Charles-François, Emmanuel.

Les trois frères lancent donc leur festival dans des églises du Var, et après une première édition annulée en 2020, les éditions 2021, 2022 et 2023 vont connaître un vrai succès, proposant toujours plus de lieux, de dates de concerts et de spectateurs. “Après les confinements successifs et le climat anxiogène, les gens voulaient sortir, et les églises fermées avaient aussi marqué les esprits”, analyse Charles-François. Forts du succès de ces trois premières années, les trois frères attaquent à présent 2024 avec la volonté de rayonner au-delà de leur département. C’est ainsi que plusieurs villes accueilleront cette année le festival, à commencer par Lyon, où la première édition doit avoir lieu du 24 mai au 18 juin prochain. “Une première édition car l’idée, comme dans le Var, est d’installer ce festival de manière pérenne, chaque année”, explique à Aleteia Charles-François Brejon, en charge du développement du festival Sacrée Musique. Dans les projets pour 2024 également, Monaco, Marseille et Paris, “avec deux concerts dans la capitale pendant les Jeux Olympiques cet été”.

Les gens arrivent parfois stressés, tendus, sortant du boulot, et à la sortie, on ne voit que des sourires, les gens sont touchés.

Charles-François n’en fait pas mystère, avec ses frères il est mu par une sincère envie de proposer “du beau” dans ce monde si souvent anxiogène. Pour cela, c’est une phrase d’Albert Camus qui les inspire particulièrement “sans la culture, et la liberté qu’elle suppose, la société n’est qu’une jungle ; c’est pourquoi toute création authentique est un don à l’avenir.” La fratrie n’en oublie pas l’orientation éducative et solidaire qu’elle veut associer à ce festival. Pour cela des ateliers sont imaginés pendant toute la tournée en lien avec des associations comme les Apprentis d’Auteuil ou Le Rocher Oasis. Des propositions sont également organisées dans des Ephad ou encore dans des prisons. 

Une démarche missionnaire

Si les trois frères ont créé leur structure et une association dédiée, se consacrant à temps plein à monter des festivals, ils découvrent avec joie la dimension missionnaire qui émerge parallèlement de leur concept, notamment lors de l’organisation des concerts dans des paroisses : “Il y a une dynamique de bénévoles de paroissiens qui se créent, avec en amont l’organisation de l’accueil, la distribution de tracts, puis le soir même l’accueil du public avec souvent un verre proposé sur le parvis à la fin du concert. Cela crée une ambiance fraternelle et conviviale, et nous ne comptons plus les témoignages de gens qui ont été touchés par le concert comme par l’accueil reçu”, se réjouit encore Charles-François.

Ensemble_O
Ensemble Ô.

Certains ne sont jamais entrés dans une église, d’autres l’ont quitté depuis longtemps, tous en sortent touchés et parfois reviennent”, assure encore l’organisateur. “Les gens arrivent parfois stressés, tendus, sortant du boulot, et à la sortie, on ne voit que des sourires, les gens sont touchés. Ils ont eu un peu de répit et surtout accès à beaucoup de beauté ! Une atmosphère de joie et de paix se développe, c’est une expérience qui fait du bien.” Avec quatre ans d’existence, six salariés, trois prestataires et des dizaines de bénévoles, ce sont ainsi près de 25.000 personnes qui ont pu écouter près de 70 concerts de musique sacré, à la bougie, dans des lieux magnifiques et magnifiés. Une belle réussite qui ne fait que rayonner. Sacrée idée ! 

Pratique

Sacrée Musique à Lyon du 24 mai au 18 juin 2024. Basilique Saint-Bonaventure, chapelle baroque de l’Hôtel-Dieu, cathédrale Saint-Jean, Basilique Notre-Dame de Fourvière, Jardins de la Maison de Lorette, l’abbaye d’Ainay… Informations et billetterie sur sacreemusique.fr

Tags:
LyonMissionMusique
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement