Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 21 avril |
Saint Anselme de Cantorbéry
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

La singulière vocation d’ermite à l’honneur sur France 2

sœur Catherine plateau télé, "çà commence aujourd'hui" Faustine Bollaert

YouTube, "Ca commence aujourd'hui"

Sœur Catherine, ermite depuis 1995, sur le plateau de "Ca commence aujourd'hui"

Anne-Laure Colin - publié le 29/02/24

Une femme à la vocation peu ordinaire était l’invitée de l’émission “Ça commence aujourd’hui”, diffusée ce mercredi 28 février sur France 2. Il s'agit de sœur Catherine, une ermite diocésaine depuis près de trente ans. Un moment de découverte et de curiosité qui fait du bien.

Ermite dans un grotte depuis près de trente ans, escaladeuse de falaise et écrivain, voilà la vie hors du commun de sœur Catherine, ermite aujourd’hui âgée de 65 ans. Cette vie inédite, elle l’a partagée sur le plateau de l’émission de France 2 “Ça commence aujourd’hui”, présentée par Faustine Bollaert et diffusée ce mercredi 28 février. Avec curiosité et surprise, l’animatrice de France 2 découvre la vocation si peu conventionnelle de cette sœur au visage rayonnant qui témoigne de son amour inconditionnel pour le Christ à qui elle a dédié sa vie entière.

View this post on Instagram

A post shared by Ça commence aujourd’hui (@cacommenceauj)

Une vocation au détour d’un bureau

Une grotte et un cabanon rustique isolés au cœur des Alpes du Sud, voici l’ermitage de sœur Catherine depuis 1995. “Vous avez vécu ici sans eau, sans électricité pendant presque trente ans, sans aucun contact ?”, questionne Faustine Bollaert, un brin déconcertée par cette vie de solitude. “C’est ma vocation à vie mais on n’est obligé d’avoir un peu de contact”, rassure directement sœur Catherine, tout en racontant une anecdote où elle a eu la grâce de rester quatre mois sans entendre, ni voir l’ombre d’un autre être humain.

C’est par un appel de Dieu que j’ai reçu dans la prière, que je suis partie en solitude

“C’est ma “vocation”, qu’est que vous entendez ?”, demande à nouveau l’animatrice. “C’est par un appel de Dieu que j’ai reçu dans la prière, que je suis partie en solitude” explique sœur Catherine qui admet qu’à l’origine elle ne prédestinait absolument pas à une vie de silence.
D’une famille non croyante, elle fait cependant vers 25 ans, la rencontre bouleversante du Christ et cela au travail. Elle décrit avoir senti se faire “inonder d’amour” par le Christ qui, lui souffle qu’il a un projet pour elle : l’ermitage.

Un quotidien hors du commun

La pauvreté, la solitude et la prière sont le quotidien de sœur Catherine. “Vous êtes à combien de temps du premier village ?”, interroge encore Faustine Bollaert. “Deux heures ou si je suis très chargée deux heures et demie”, calcule la religieuse. Ses journées sont rythmées en fonction des saisons et du bon vouloir de la météo. Pas le temps de s’ennuyer, l’hiver est généralement consacré à la prière quant aux autres saisons aux travaux qui l’amène parfois à faire de l’escalade sur le flanc d’une falaise. Cette solitude, jamais sœur Catherine ne la regrette, car “c’est pour avoir une relation continuelle avec Dieu”. Elle finit avec un grand sourire aux lèvres, car ce silence “m’a épanoui” et “je me suis sentie aimée”.

Ce témoignage rempli de douceur et de lumière est à regarder sans modération. Un beau moment de découverte et de curiosité que Faustine Bollaert a relevé en déclarant avec enthousiasme : “Je vous aime beaucoup car je vais de surprise en surprise à chacune de mes questions”.

Tags:
ermitesTélévisionVocation
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement