Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 25 avril |
Saint Marc
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

40 jours pour… se détacher du regard des autres

CAREME-REGARD-DES-AUTRES-MONTAGE-ALETEIA

Image générée par une IA / Canva Aleteia

Agnès Pinard Legry - publié le 27/02/24

Dans son message de carême, le pape François invite à un "mouvement de libération". En réponse à l’appel du Pape, Aleteia a identifié 40 habitudes ou addictions qui nous empêchent de vivre véritablement en chrétien et donne, chaque jour du carême, des pistes pour s’en libérer.

Que va-t-on penser de moi si je fais ça ? Quelle image vais-je renvoyer si je m’habille ainsi ? Ne suis-je pas trop ridicule si je défends ce sujet ? La liste des réflexions et questionnements intérieurs liés au regard des autres pourrait se poursuivre encore longtemps. S’il est tout à fait normal de rechercher parfois l’adhésion de ses pairs ou s’assurer de la bonne compréhension par son entourage de ce que l’on a dit ou fait, la pente est glissante : jusqu’où laisser le regard des autres dicter ou orienter ses actions, ses loisirs… sa vie tout simplement ?

Plus que le regard des autres, c’est d’abord celui de Dieu que chacun est appelé à chercher. Une scène rapportée par saint Luc apporte un éclairage lumineux sur ce fameux regard de Dieu. Dans ce passage, Jésus est invité à partager un repas en compagnie de pharisiens. À ce moment-là, une femme de la ville, une “pécheresse” va à sa rencontre et se jette en pleurs à ses pieds. Des regards réprobateurs que lançaient certainement les pharisiens elle a fait fi, se concentrant uniquement sur le regard d’amour et de pardon que lui adressait le Christ. C’est dans ce regard qu’elle a trouvé la force et le courage de se jeter aux pieds de Jésus.

Un regard libérateur

Alors, à l’image de cette femme décrite dans l’évangile, si le regard des autres occupe une place trop importante dans sa vie, pourquoi ne pas tout simplement demander au Seigneur de porter sur soi le même regard baigné d’amour qu’il a posé sur la femme pécheresse ? Comme le dit si bien l’une des chansons que les fidèles ont certainement déjà entendu à la messe : “N’aie pas peur, laisse-toi regarder par le Christ. Laisse-toi regarder car il t’aime.” Le regard des autres peut être intimidant voire effrayant mais celui du Christ, infiniment plus puissant, est libérateur et consolateur. Alors, prêt à vous laisser regarder par Jésus ?

Tags:
CarêmePrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement