Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 24 février |
Saint Modeste
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Un médecin de Caritas enlevé au Tchad

Tchad.jpg

Shutterstock

Aleksandra Kuligowska a été enlevée à 400 km au sud de N'Djamena, la capitale du pays.

La rédaction d'Aleteia - publié le 12/02/24

Bénévole de l’association catholique Caritas, le médecin Aleksandra Kuligowska, a été enlevée dans le sud du Tchad le 9 février. Si l’argent semble en être le principal motif, le kidnapping n’a pour l’heure pas été revendiqué.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Un médecin de l’association Caritas a été enlevé dans le sud du Tchad par des hommes armés vendredi 9 février, ont annoncé les autorités du pays. Aleksandra Kuligowska, une bénévole polonaise de l’ONG catholique, travaillait à l’hôpital Saint-Michel à Dono Manga, située à 400 km de la capitale du pays, lorsque quatre hommes l’ont kidnappée avec l’un de ses collègues, de nationalité mexicaine. 

Les ravisseurs ont pris la fuite à moto avec leurs otages, avant de laisser s’échapper le médecin mexicain, sans relâcher sa collègue. Il semblerait que l’attaque ait été préparée, les ravisseurs ayant profité de l’absence des gardes le jour de la prière du vendredi pour pénétrer dans l’hôpital avec un faux patient. Le ministère des affaires étrangères polonais, qui a confirmé dimanche l’enlèvement du docteur Kuligowska, a annoncé que des recherches « intensives » menées par « les forces tchadiennes et françaises » (basées au Tchad, ndlr) sont en cours pour tenter de retrouver le médecin. 

Kidnappée contre rançon

Si l’enlèvement n’a pas encore été revendiqué, le témoignage du bénévole qui a été abandonné sur la route laisse entendre que les hommes armés auraient agi dans l’espoir d’obtenir une rançon, sans l’intention de « faire du mal » aux otages. Leur identité reste inconnue, a assuré Mgr Nicolas Nadji Ban, évêque du diocèse de Laï, qui préside l’antenne locale de Caritas. Selon l’évêque, c’est la première fois qu’un enlèvement se produit « dans cette zone » du Tchad. Plus au sud en revanche, la région située à proximité des frontières avec le Cameroun et la Centrafrique est régulièrement le théâtre d’enlèvements de civils perpétrés par des bandits contre rançon.

Tags:
AfriquecaritasenlevementTchad
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement