Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 16 juin |
Saint Jean François Régis
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Ukraine : un entrepôt de Caritas détruit par une attaque de drones

Fires burn in Lviv Ukraine after drone attack

YURIY DYACHYSHYN | AFP

De la fumée noire s'élève au-dessus de Lviv après des frappes de drones, le 19 septembre 2023.

John Burger - Alain Kléan - publié le 21/09/23

Dans l'ouest de l'Ukraine, un entrepôt de Lviv stockant du matériel humanitaire de Caritas a été visé le 19 septembre par une attaque de drone. Entièrement détruit, il contenait 300 tonnes de fournitures dont des générateurs donnés par le Vatican.

Alors que le cardinal Konrad Krajewski, préfet du dicastère pour le Service de la charité, se trouve à nouveau en Ukraine pour apporter à la population “le réconfort du Pape”, une attaque nocturne de drones russes a touché plusieurs entrepôts de la ville de Lviv mardi 19 septembre. La frappe a notamment entièrement incendié l’entrepôt de 9.000m2 de l’ONG Caritas-Spes qui contenait 300 tonnes de fournitures de secours, dont du matériel envoyé par le pape François comme des générateurs de courant électrique.

La coordinatrice des opérations humanitaires de l’ONU en Ukraine, Denise Brown, a immédiatement condamné “dans les termes les plus fermes” les “attaques contre les ressources humanitaires” qui “se sont intensifiées au cours de l’année”.

“Ils ont frappé pour détruire la possibilité d’aider ceux qui souffrent”, a déploré pour sa part le cardinal Konrad Krajewski. Le directeur exécutif de Caritas-Spes, Viatcheslav Grynevych, contacté par la rédaction américaine de Aleteia, a précisé que le matériel stocké sur place avait été donné par des familles polonaises et provenait également de plusieurs autres pays européens. L’entrepôt venait de recevoir des colis préparés en Pologne à l’attention de 660 familles ukrainiennes. L’essentiel du matériel humanitaire stocké dans cet entrepôt est destiné aux régions déchirées par la guerre, notamment Dnipro, Kharkiv et Kherson.

Si l’attaque n’a pas fait de victime, Viatcheslav Grynevych a souligné qu’elle priverait des milliers de familles en conserves, vêtements, kits d’hygiène et générateurs électriques. Ces derniers sont indispensables près du front alors que le risque de voir la Russie attaquer à nouveau les infrastructures électriques civiles cet hiver est grand, comme elle l’a fait l’année dernière. Viatcheslav Grynevych soupçonne que le drone visait directement l’entrepôt : “Il n’y a pas une seule cible militaire, pas un seul groupe de soldats” dans la zone, a-t-il déclaré. “Pour nous, c’est un signe supplémentaire que la Russie ne vise pas seulement des cibles militaires, pas seulement des infrastructures, mais aussi des cibles humanitaires.”

Tags:
caritasGuerre en UkrainehumanitaireRussie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement