Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 03 mars |
Bienheureux Charles le Bon
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Joséphine Bakhita, le choix de la miséricorde

Josephine Bakhita

Public Domain

Benoist de Sinety - publié le 11/02/24

L’Église vient de fêter sainte Joséphine Bakhita, cette jeune soudanaise réduite en esclavage et devenue religieuse dans la riche Italie du Nord du XIXe siècle. Dans un monde où les fractures se multiplient, relève le père Benoist de Sinety, curé-doyen de la ville de Lille, elle nous enseigne le chemin de la miséricorde qui nous fait si cruellement défaut.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Il y a quelque chose de profondément déroutant pour qui s’intéresse au témoignage de vie de Joséphine Bakhita, fêtée le 8 février et canonisée par Jean Paul II au tournant de l’an 2000. Une petite fille soudanaise enlevée par des marchands d’esclaves alors qu’elle n’a pas six ans. Vendue et revendue, mutilée et humiliée, sans langage ni nom, elle garde présent au plus profond de son cœur le visage de cet homme qui lui apparaît en rêve et dont le regard, la présence, la console et la rassure. Visage qu’elle reconnaîtra lorsque, délivrée de l’esclavage par un diplomate italien, elle rentre dans un monastère à Venise et y découvre le Crucifié. 

Religieuse noire dans un monde blanc

Tout se mêle alors : l’insondable mystère du monde des rêves et des songes d’Afrique et du Moyen Orient qui communie à la rationalité artistique occidentale. Retrouvant une langue, elle peut désormais goûter dans le silence à la communion d’un dialogue avec ce Jésus dont elle découvrit le regard avant d’en savoir le nom. Religieuse noire dans un monde uniformément blanc, elle témoigne par son sourire clair et confiant devant les foules bourgeoises de l’Italie du Nord, par nature peu crédules aux signes et aux miracles.

Au moment où les fractures se multiplient dans notre monde, quand le Sud et le Nord semblent se rejeter de plus en plus violemment, jusque dans l’Église même si l’on en juge certaines déclarations récentes d’évêques africains, à l’heure où nombre de jeunes gens, noirs, baptisés, se voient reprocher par certains d’appartenir à la mauvaise religion qui serait celle des Blancs et donc des anciens esclavagistes, le calme visage de Joséphine leur dit qu’il ne peut pas en être ainsi. Elle manifeste qu’en Christ, pour paraphraser Paul, il n’y a ni couleur ni culture qui puisse séparer. Et même, ni religion !

Cette miséricorde qui nous fait tellement défaut

Je laissais résonner en mon cœur ces mots l’autre soir, en déposant en des mains de toutes les couleurs le signe par lequel Jésus se rend présent à chacun, dans sa vie, en épousant nos chairs. Elle riait bien, Joséphine, des cris de surprise et de curiosité que sa couleur suscitait chez les enfants de Venise qui n’avaient jamais touché l’ébène d’une peau. Car elle se savait tellement aimée de celui qui était sur la croix, qu’elle apprenait de lui la miséricorde véritable. Cette capacité non pas d’abord à pardonner l’offense, mais à tellement aimer le pécheur… C’est cette miséricorde qui nous fait si cruellement défaut aujourd’hui dans notre vie sociale et dans notre vie tout court. Nous pouvons nous en désespérer ou, comme Joséphine, choisir d’aimer sans nous soucier de rien d’autre. En découvrant que ce chemin existe puisque nous y précède et accompagne celui dont nous ne savons pas grand-chose sinon qu’il est Jésus le crucifié, celui qui ressuscite dans l’infinie présence.

Tags:
bakhitaSaints
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement