Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 02 mars |
Bienheureux Charles le Bon
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

« C’était génial » : cette ancienne miss France transformée par une retraite en silence

Delphine-Wespiser-miss-France.jpg

ALBERTO PIZZOLI / AFP

Delphine Wespiser, élue Miss France en 2012, est chroniqueuse sur la chaîne C8.

La rédaction d'Aleteia - publié le 18/01/24

Delphine Wespiser, animatrice de télévision et ex-miss France, a participé au programme "Bienvenue au Monastère" diffusé sur C8. La jeune femme a confié avoir vécu une expérience spirituelle intense, loin du vacarme du monde.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Bien des catholiques sont effrayés à l’idée de passer plusieurs jours dans le silence le plus total, éloignés des technologies du monde moderne. C’est pourtant bien l’expérience que propose une nouvelle émission de téléréalité actuellement diffusée sur C8, à laquelle a participé Delphine Wespiser, ex-miss France et chroniqueuse dans l’émission « Touche pas à mon poste ». Dans « Bienvenue au Monastère« , elle fait partie des six personnalités qui ont passé une semaine au couvent Saint-Dominique de Corbara en Corse, où se trouvent des frères de Saint Jean. La jeune femme, plus habituée aux lumières des plateaux télé qu’au dépouillement d’une cellule monastique, a dit avoir particulièrement apprécié l’expérience. « C’était génial, à tel point qu’au bout d’une semaine, quand on m’a rendu mon téléphone et que l’expérience s’est arrêtée, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps », a-t-elle expliqué dans une interview diffusée le 11 janvier sur TV Magazine.

« Je ne voulais pas rentrer »

La pertinence de ce programme – où personne ne parle – peut être questionnée, mais Delphine Wespiser le défend. « C’est d’une douceur, c’est plaisant et en même temps c’est croustillant. On voit des adultes, qui ont un comportement d’enfant parce qu’on est toujours en train de se regarder, avec l’œil qui frise. On a toujours envie de partir en fou rire. » Si elle reconnaît qu’il était parfois difficile de ne pas discuter ou rire avec ses camarades de l’émission, l’ex-miss France a pris goût au silence qui apaise le cœur et l’âme. « Je ne voulais pas rentrer, reprendre le téléphone et cette vie-là », assure-t-elle. Néanmoins, une retraite n’en n’est pas une sans quelques renoncements, auxquels la jeune femme a dû se contraindre. « Au bout de 3 jours, j’ai demandé à frère Baudoin si je pouvais avoir du chocolat », confesse-t-elle en souriant. « Pour moi la table c’est vraiment un moment de convivialité où on mange, on boit, on parle, on rigole, et là on ne pouvait pas faire durer le plaisir et c’était un peu frustrant pour moi ». 

Nullement traumatisée, Delphine Wespiser explique que l’expérience a porté du fruit dans son quotidien. « Avec l’émission, j’ai récupéré du temps de prière et ça me fait vraiment plaisir », explique celle qui ne pratique plus depuis l’adolescence. Si la jeune femme se cherche encore sur le plan spirituel, elle ne regrette nullement d’avoir tenté l’expérience de la retraite en silence. Son témoignage pourrait bien finir de convaincre ceux qui hésitent encore à se lancer. 

Tags:
MonastèresretraiteSpiritualitéTélévision
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement