Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 avril |
Bienheureuse Odette
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi faire une retraite spirituelle chaque année est bénéfique  

La-flatiere2015-028-e1670498553140.jpg

Muiel Bergasa

Fr. Michael Rennier - publié le 23/03/23

S’éloigner de son emploi du temps et de ses activités pour consacrer du temps à la prière et au calme peut être très bénéfique pour sa vie.

Que ce soit pour une journée, un week-end ou une semaine entière, il est si important de prendre le temps chaque année pour faire une retraite spirituelle. Les propositions ne manquent pas : retraites selon les exercices spirituels de saint Ignace, retraites pour mères ou pères de famille, retraites dans différents sanctuaires… Ce sont des occasions où il est possible d’assister à d’excellentes catéchèses, de créer de beaux liens avec d’autres participants et d’avoir du temps pour prier. 

Cependant, il n’y a pas de retraite spirituelle qui puisse remplacer une retraite solitaire et silencieuse dans le désert ou un monastère rural. En effet, quel meilleur moyen, pour se retirer de l’agitation du monde, que de partir seul dans un espace calme, propice à la réflexion, sans horaires, sans activités proposées et sans attentes extérieures ? 

En effet, la grande majorité de la vie est vécue en réponse à des attentes : chaque jour, des objectifs de base qui doivent être accomplis – se présenter au travail à l’heure, être un employé productif, faire les courses, préparer le dîner pour les enfants… ce qui force chacun à montrer tous les jours des résultats. En soi, il n’y a rien de mal à cela. Ces responsabilités assumées, en particulier envers les autres, sont des actes de service et des œuvres de miséricorde. Cependant, il n’est pas possible de donner ce que vous n’avez pas : il est donc nécessaire pour chacun de prendre des temps de solitude afin de se ressourcer et de retrouver des forces nouvelles. 

1Faire une pause au milieu de la nature

happy woman enjoying the green beautiful nature

Quand vous vous sentez épuisé et surmené, c’est que le temps est venu pour planifier votre retraite annuelle ! C’est encore mieux si elle peut se passer loin de l’agitation du monde, dans la campagne, pour contempler la nature autour de soi, observer les arbres et les fleurs, écouter le chant des oiseaux, regarder les poissons jouer dans l’eau ou se laisser bercer par le clapotis des cascades ou le cours d’un ruisseau. Ce sera l’occasion de méditer, de prier, de se reconnecter au Seigneur, de ressentir de la joie et de retrouver la paix intérieure. 

2Apprendre à ne rien faire pour redécouvrir sa vraie identité

kobieta modli się na otwartej przestrzeni o zachodzie słońca

Il est si important d’apprendre à ne rien faire etde ne pas avoir d’autres activités que de prier. Ce sera certainement la partie la plus difficile de la retraite, mais ce sera une belle occasion pour méditer sur cette réalité simple mais profonde : vous avez été façonné par Dieu, Il vous a insufflé la vie et Il vous aime profondément. Ce sera une belle occasion pour contempler le miracle de l’existence et surtout pour se rappeler que vous n’êtes pas ce que vous accomplissez, que votre identité ne réside pas dans le faire, mais dans l’être.  

3Passer du temps en retraite pour se remplir de la force de Dieu

man hands praying to god with the bible and cross

Certains ermites – comme saint Colman qui avait passé sept ans en ermitage en Irlande au VIe siècle – ont été suppliés par des fidèles de quitter leur ermitage pour devenir évêques. Les fidèles comprenaient instinctivement que c’étaient précisément le genre d’hommes dont le monde avait désespérément besoin : des personnes qui avaient passé du temps en retrait, qui étaient devenues intimement proches de la nature, du battement régulier de leur propre cœur et de Dieu qui les a créés. Ainsi, c’est dans des moments de solitude qu’à l’image de ces ermites, chacun peut se reconnecter avec le Seigneur, se remplir de Sa force et ensuite retourner dans le monde. 

En ce temps de carême il est donc bon de se demander : “Est-il temps de disparaître dans le désert ?” Comme Jésus qui s’était recueilli seul dans le désert, osez prendre un temps à l’écart du monde. C’est là dans “le désert” que Dieu se trouve, c’est là que vous combattrez efficacement vos tentations, que vous apprendrez à voir le monde avec un regard neuf, et surtout à redécouvrir votre identité de créatures merveilleusement créées. 

Découvrez aussi des lieux de retraites pour les femmes :

Tags:
retraiteSpiritualité
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement