Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 22 février |
Bienheureuse Isabelle de France
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Flavie, Valentin, Dorian… Leur nom est inscrit dans le coq de Notre-Dame

Notre-Dame de Paris, charpente du choeur

Cécile Séveirac

Dorian, 30 ans, charpentier aux Ateliers Perrault.

Cécile Séveirac - publié le 12/01/24

Le coq flambant neuf qui veille désormais sur Paris au sommet de la flèche de Notre-Dame renferme non seulement les reliques de saint Denis et sainte Geneviève, mais aussi les noms des 2.000 personnes ayant contribué à sa reconstruction. Parmi eux, Flavie, vitrailliste, mais aussi Dorian, Anck ou Valentin, charpentiers.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Dorian écarquille les yeux de surprise lorsqu’il apprend que son nom est inscrit sur le parchemin que renferme le coq de Notre-Dame, hissé en haut de la flèche le 16 décembre dernier. « Je ne savais pas ! « , dit-il en éclatant de rire, incrédule. Avec d’autres charpentiers des Ateliers Perrault, il a assisté ce vendredi 12 janvier à la fin de la pose de la charpente du chœur. Comme 2.000 autres artisans, son nom figure désormais aux côtés du procès-verbal du chantier de Notre-Dame et des reliques de sainte Geneviève et saint Denis.

Coq, Notre-Dame de Paris, patrimoine, chantier
Le parchemin comportant les noms des artisans de la reconstruction de Notre-Dame.

« C’est un très grand honneur », déclare Anck, charpentier américain au sein des Ateliers Desmonts, à Aleteia. « Je suis allé voir le coq de Viollet-le-Duc qui est tombé lors de l’incendie. Je trouve ça extraordinaire, d’inscrire nos noms dans le nouveau coq. C’est une belle manière de clôturer ce chapitre de l’histoire de la cathédrale et de montrer que c’est aussi une histoire d’hommes, de collectif », achève-t-il.

Notre-Dame de Paris, charpente du choeur
Anck, charpentier venu des États-Unis.

Inscrits dans la lignée des bâtisseurs

Flavie Serriere Vincent-Petit est conservatrice-restauratrice de vitraux et présidente de la Manufacture Vincent-Petit. Avec ses équipes, elle a restauré 26 baies de vitraux dans le chœur, le transept et la nef de la cathédrale, ainsi que les vitraux historiés de la sacristie. « C’est une formidable aventure humaine. Il y a eu plusieurs phases, celle du drame tout d’abord, puis celle de la chance d’œuvrer au bien commun, dans un élan reconstructeur. C’est un privilège très touchant », confie-t-elle. « Le vitrail resacralise le lieu qu’est la cathédrale. En remettant les vitraux, on recrée l’ambiance du sacré, on laisse de nouveau passer la lumière de Dieu. » Pour Flavie, savoir que le coq de la flèche renferme son nom est « tout simplement incroyable ». « On se sent à la fois tout petit et très honoré. Je me sens comme si j’étais inscrite dans une chaîne très longue depuis le Moyen Âge, qui nous projette vers l’avenir. Nos gestes additionnés ont construit quelque chose de très grand », voire de « trop » grand, estime-t-elle. « En tant que catholique, je trouve ça presque “trop” ! Être à côté des reliques de deux grands saints parisiens… C’est inédit ! »

Inédit, extraordinaire, hors-norme, exceptionnel… Tout ce qui entoure Notre-Dame semble inondé de grandeur, remarque Valentin, jeune charpentier d’une trentaine d’années. Travaillant dans les Ateliers Perrault depuis un peu plus d’un an, il ne cache pas sa fierté. « C’est un symbole fort. Si quelqu’un retrouve un jour tous ces noms, il saura que toutes ces personnes ont participé à la réalisation de cette grande oeuvre. Et s’ils devaient à leur tour se remettre à l’ouvrage, ils penseront à nous, comme nous avons pensé à ceux qui nous ont précédés, et dont nous ne connaîtrons jamais les noms. »

Notre-Dame de Paris, charpente du choeur
Valentin, 30 ans.
&
Tags:
Notre-Dame de ParisPatrimoine
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement