Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 février |
Saint Romain
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

Déclaration, bulle, encyclique… quelle est la hiérarchie des documents publiés par le Vatican

Bulle-papale.jpg

Philippe Lissac / Godong | Ref:618

Morgane Afif - publié le 05/01/24

Déclaration, lettre apostolique, exhortation, dogme, bulle, encyclique : comment distinguer les différents textes publiés par le Saint-Siège ? Leur doit-on obéissance ? Quelle est leur place dans l'Église catholique ? Explications.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Les mots sont souvent obscurs et leur terminaison latine semble parfois les exhumer d’un temps lointain. Motu proprio, bulle, déclaration : ces appellations désignent les différents styles de textes pontificaux émis par le Saint-Siège sans que cela n’influence entre eux une forme de hiérarchie. En effet, la plupart ne relèvent en général pas de l’infaillibilité pontificale, mais procèdent du magistère authentique ordinaire du Pape. Ils portent ainsi sur l’enseignement courant de l’Église, lorsque le Pape ne les prononce pas ex cathedra, c’est-à-dire en tant que pasteur infaillible de l’Église.


Le dogme

Du grec dogma, c’est-à-dire « croyance », un dogme est une vérité de la foi contenue dans la Révélation. C’est une affirmation solennelle qui ne peut être promulguée que par un concile ou par le pape, lorsque celui-ci use explicitement de son infaillibilité pontificale. On compte parmi les dogmes la double nature du Christ, Marie mère de Dieu ou la transsubstantiation, pour ne citer qu’eux. Tout catholique est tenu d’y adhérer. Les désaccords qui concernent les dogmes sont à l’origines des schismes qui divisent l’Église universelle.


la constitution dogmatique

Une constitution dogmatique est un document solennel de l’Église : son objet porte sur les vérités de la foi. Il s’agit en fait des quatre constitutions conciliaires promulguées par le concile Vatican II. Les constitutions dogmatiques ont été votées, puis solennellement promulguée par le pape Paul VI en 1965. Parmi elles, la plus célèbre demeure Dei Verbum qui porte sur la Révélation divine.


la constitution apostolique

Une constitution apostolique est un texte qui équivaut à une loi pour le domaine civil. Elle émane du Pape lui-même et légifère, selon la Conférence des évêques de France (CEF) sur « des questions de dogme, de discipline générale ou de structure de l’Église » et engage l’infaillibilité pontificale puisque le Pape engage avec elle son autorité. C’est la constitution apostolique Munificentissimus Deus qui définit par exemple en 1950 le dogme de l’Assomption de la Vierge Marie qui affirme que Marie est montée au ciel avec son corps. Tout catholique est tenu d’y adhérer.


le décret

Les décrets, explique la CEF, sont les « actes de gouvernement de la hiérarchie ecclésiastique dont relève les canons des conciles et certaines décisions officielles des papes ». Un décret n’est pas du fait du souverain pontife seul, mais est émis et formulé par la curie romaine, plus largement. Un décret est approuvé par un vote : le droit canon souligne en effet que les décrets « sont proprement des lois « . Tout catholique est tenu d’y adhérer.


la bulle pontificale

Une bulle pontificale est une lettre solennelle, scellée par sceau de plomb ou par un cachet de cire : c’est ce qui lui a donné son nom (du latin bulla, sceau). Une constitution apostolique peut se présenter sous la forme d’une bulle. Si cette forme est la plus solennelle, ce document n’est pour autant pas investi d’une autorité magistérielle plus grande. Une bulle peut notamment annoncer une nomination épiscopale, une canonisation ou une définition dogmatique.


l’encyclique

Une encyclique est une lettre solennelle adressée par le pape à l’ensemble de l’Église ou des évêques, d’une région ou du monde. Elle expose de manière claire la position de l’Église catholique sur un thème particulier, comme l’amitié (Fratelli tutti), l’écologie (Laudato si’) ou l’espérance (Spe salvi).


l’exhortation apostolique

Comme l’encyclique, l’exhortation apostolique s’adresse soit à l’Église universelle, soit aux évêques, et expose elle aussi la position officielle du Saint-Siège sur un sujet particulier. Plus qu’une encyclique, cependant, elle expose davantage, d’après la CEF « les conclusions du pape à une réflexion collective, comme celle d’un synode des évêques ». C’est le cas d’Amoris Laetitia, qui « exhorte » à vivre « l’amour dans la famille ». Elle relève de la fonction pastorale du pape, pas de son infaillibilité.


le motu proprio

Littéralement « de son propre chef », cet acte législatif équivaut à un décret, c’est-à-dire une décision émise par l’autorité du pape qui agit de sa propre initiative et non pour répondre à une sollicitation. Par exemple, le motu proprioTraditionis Custodes expose les positions du pape François sur l’usage de la liturgie romaine. Il ne relève pas de l’infaillibilité pontificale.


La déclaration

Une déclaration, explique le Saint-Siège dans le cadre de la publication de Fiducia supplicans, « offre une contribution spécifique et innovante à la signification pastorale [d’un acte de l’Église pour] en élargir et enrichir la compréhension classique ». Il s’agit en fait d’une « réflexion théologique, basée sur la vision pastorale du Pape ». Une déclaration n’a pas de valeur légale ni dogmatique : elle engage le Pape mais ne relève pas de l’infaillibilité pontificale.


Le responsum

Le Responsum ne propose quant à lui pas d’apport nouveau : il a pour vocation de rappeler la doctrine de l’Église. Il apporte un revanche un éclairage magistériel, c’est-à-dire au nom de l’Église, pour éviter les troubles ou les contradictions qu’une déclaration pourrait apporter, dans le but de rester fidèle à la tradition et à l’unité de l’Église. Il engage le magistère mais ne relève pas de l’infaillibilité pontificale.


la lettre apostolique

Une lettre apostolique est un document solennel émise par le Vatican dans lequel le Pape s’adresse « soit à un responsable de l’Eglise, soit à une catégorie de fidèles » explique la CEF. « Il souhaite ainsi leur faire connaître une orientation ou un enseignement qui concerne l’un ou l’autre des destinataires. Elle n’a pas de portée universelle, mais elle se veut être aussi une lettre ouverte ». Les lettres apostoliques du pape François prennent souvent la forme du motu proprio. Elles ne relèvent pas de l’infaillibilité pontificale.

Tags:
dogmeÉgliseFiducia supplicansPape FrançoisVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement