Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

La vie de la Vierge Marie : la Nativité

Nativité de Botticelli

© Collection Dagli Orti/Aurimages

Adoration des Mages de Sandro Botticelli (1446-1510).

Philippe-Emmanuel Krautter - publié le 23/12/23

La naissance de Jésus constitue incontestablement l’un des thèmes les plus connus de la vie de la Vierge Marie, scène immortalisée par les plus grands artistes en des chefs d’œuvres passés à la postérité…

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Qui ne s’est jamais émerveillé devant l’une de ces représentations de la crèche où l’âne et le bœuf accompagnés de quelques bergers sont les témoins de la divine naissance ? Et pourtant, cette scène n’allait pas de soi et remonte, non pas aux premiers temps du christianisme, mais au Moyen Âge selon l’inspiration de saint François d’Assise souhaitant rappeler la naissance humble du Christ avec l’institution de la crèche et de ses animaux… Mais que nous dit la Bible précisément concernant cette Nativité ? Luc, dans son évangile (Lc 2,1-21), rapporte que Marie et Joseph se rendaient à Bethléem pour un recensement ordonné par le gouverneur de Syrie nommé Quirinius et l’Évangéliste de préciser leur périple : « Joseph, lui aussi, monta de Galilée, depuis la ville de Nazareth, vers la Judée, jusqu’à la ville de David appelée Bethléem. Il était en effet de la maison et de la lignée de David ». C’est dans cette ville, Bethléem, que Marie donnera naissance à son enfant, « dans une mangeoire » la salle commune étant comble, souligne encore l’Évangéliste…

Une tradition locale

Un siècle après la naissance du Christ, une tradition locale rapportée par saint Justin entend attester le lieu précis de la naissance de Jésus, lieu quelque peu problématique dans la mesure où à cet endroit un culte était alors rendu à Adonis… Matthieu, néanmoins, dans son évangile confirme, lui aussi, ce lieu de Bethléem et Luc en livre, pour sa part, une description détaillée ; il est en effet possible que l’Évangéliste ait pu recueillir en personne le témoignage de Marie. 

Luc dans son évangile donne également un récit très précis pour l’époque de la naissance de Jésus : « Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. Dans la même région, il y avait des bergers qui vivaient dehors et passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux ». (Lc 2,7-8). Le contexte humble et collectif du lieu tranche avec l’importance de la scène, le Fils de Dieu va naître dans une étable avec pour témoins des bergers… 

25 décembre, 6 ou 7 janvier ?

La tradition romaine catholique a retenu depuis 336 la date du 25 décembre comme étant celle de la naissance de Jésus. Ce jour n’est pas anodin car dans la coutume antique romaine, cette date était celle de la fameuse fête du sol invictus ou Soleil invaincu, fête par laquelle les Romains célébraient le fait que le soleil gagne sur la nuit à l’époque du solstice d’hiver. En se substituant à une fête païenne populaire à l’époque, le christianisme primitif allait imposer une célébration dorénavant non plus fondée sur des raisons cosmiques, mais sur la naissance divine de l’enfant Jésus. Cette tradition ne fut pas, cependant, la seule historiquement : un ancien usage oriental retenait en effet la date du 6 janvier comme étant celle de Noël ; soulignons que les chrétiens arméniens ont conservé depuis traditionnellement cette date sauf à Jérusalem où cette communauté commémore la naissance du Christ le 19 janvier. Par ailleurs, les Églises orthodoxes ainsi que certaines Églises catholiques de rites orientaux retiennent quant à elles encore de nos jours la date du 7 janvier pour célébrer la Nativité en raison de la différence de 13 jours séparant le calendrier grégorien du calendrier julien.

Les Nativités des artistes

S’il est bien un thème de l’art sacré visité avec abondance par les plus grands artistes, c’est assurément celui de la Nativité. Dès les premiers siècles, la naissance de Jésus orne des fresques comme celles très anciennes découvertes dans la catacombe romaine de Priscille au IIe siècle qui représentent sobrement la Vierge Marie allaitant Jésus. 

Virgin and Child with Balaam the Prophet
Fresque de la Vierge Marie dans les catacombes de Priscille à Rome.

Mais c’est surtout au Moyen Âge que la Nativité va connaître un essor important avec l’introduction du bœuf et de l’âne interprétant extensivement la prophétie d’Isaïe : « Le bœuf connaît son propriétaire, et l’âne, la crèche de son maître. Israël ne le connaît pas, mon peuple ne comprend pas » (Is 1,3). De nombreuses légendes s’inviteront  et viendront alors s’ajouter à ces traditions ancestrales qui contrasteront  souvent avec la sobriété initiale du récit évangélique.

crèche, nativité, noel, tableau, marie
Charles Le Brun. L’Adoration des bergers (1689) Huile sur toile, musée du Louvre, Paris.

L’apothéose surviendra notamment avec le baroque qui s’éloignera bien loin des scènes épurées souhaitées par le franciscanisme telle cette éclatante Nativité ou Adoration des bergers peinte par Charles Le Brun, premier peintre de Louis XIV. Cette œuvre à la croisée des chemins entre classicisme français hérité de Nicolas Poussin et baroque italien, pays où l’artiste séjourna, offre pour ce dernier tableau réalisé par Le Brun un traitement virtuose de la Nativité. 

Tags:
NoëlVierge Marie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement