Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Grégoire de Narek
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

À Villeurbanne, un collégien agressé aux ciseaux et insulté de « sale chrétien »

VILLEURBANNE-LYON-shutterstock_69655546

Shutterstock I Jasminka KERES

Villeurbanne.

Kevin Tanguy - publié le 15/12/23

Une jeune fille de 11 ans a agressé aux ciseaux mardi 12 décembre un de ses camarades de classe à Villeurbanne (Lyon) avant de le qualifier de "sale chrétien". La suspecte est connue pour avoir commis des actes violents envers d'autres élèves en raison de leur religion.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Une sombre histoire. Un collégien de 11 ans scolarisé à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, a été agressé et insulté mardi 12 décembre par une camarade de classe du même âge que la victime. Sur le chemin du retour de l’école, l’élève a été pris à partie par la jeune fille qui lui a lancé : « Tu vas voir demain, tu auras des cicatrices ». L’agresseur lui a ensuite porté un coup à l’arrière de la tête avec une paire de ciseaux, a rapportéLe Figaro le 14 décembre. L’adolescent a également subi des insultes visant sa religion : « sale chrétien ». « Vous êtes tous les mêmes, sale chien ! C’est bien d’être un chien ? Demain je vais te retrouver au collège », aurait-elle proféré envers le garçon de onze ans. 

Heureusement, des camarades sont venus s’interposer entre l’agresseur et la victime, lui permettant de s’échapper. Les parents ont porté plainte avec leur fils pour « violences et injure publique en raison de la race, de la religion ou de l’origine ». De son côté, le rectorat de Lyon assure que « l’auteur a bien été exclu à titre conservatoire ». « Les faits ont été pris très au sérieux par la principale et l’équipe pédagogique, qui ont tout de suite reçu la victime et ses parents et qui reçoivent aujourd’hui (jeudi 14 décembre, ndlr) l’auteur et ses parents. La suite de la procédure disciplinaire sera déterminée une fois que ce second entretien aura eu lieu ».

Plus de 850 actes antichrétiens en 2021

Cependant, malgré la gravité des faits et les aveux de la fille qui a reconnu avoir agressé son camarade de classe, le rectorat estime qu’il n’y a pas d’élément qui pourrait faire penser que le caractère religieux est d’une importance particulière. « Elle aurait pu dire ça comme n’importe quelle autre insulte », a-t-il affirmé. Contacté par Aleteia, le diocèse de Lyon n’a pas souhaité réagir. Selon les premiers éléments de l’enquête, la jeune fille accuse le garçon de l’avoir regardée de travers, ce qui a entraîné le coup de ciseaux derrière la tête. L’adolescente aurait déjà commis des actes violents envers d’autres élèves en raison de leur religion depuis plusieurs semaines.

Pour mémoire, selon, le dernier rapport des actes antireligieux en France pour l’année 2021, 1.659 actes ont été recensés sur le territoire national. Les actes antichrétiens sont les plus nombreux (857), suivis par les actes antisémites (589) et les actes antimusulmans (213). 

Tags:
LyonReligions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement