Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Grégoire de Narek
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pour une majorité de jeunes, la religion occupe une place peu importante voire nulle dans leur vie

FR158273A.jpg

Ref:158

Agnès Pinard Legry - publié le 07/12/23

Plus de la moitié des Français de moins de 30 ans déclarent n’appartenir à aucune religion selon une enquête menée par l’Institut Kantar. Pour eux, la religion occupe une place peu importante ou inexistante dans leur vie personnelle.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

La religion est inexistante ou marginale dans la vie d’une majorité de jeunes Français, révèle une enquête menée l’Institut Kantar auprès d’un échantillon de 1.000 jeunes âgés entre 18 et 30 ans et publiée début décembre. 52% des jeunes déclarent n’appartenir à aucune religion, 18% disent être catholiques et 12% musulmans. Pour la majorité d’entre eux, la religion occupe donc une place peu importante voire nulle dans leur vie personnelle. Pour un tiers d’entre eux, cette dernière a néanmoins une place importante, et en particulier pour les catholiques (53%) et les musulmans (85%).

On apprend également dans cette enquête que l’avis des jeunes Français sur la place de la religion dans la société n’est pas tranché. Pour 43% d’entre eux elle a reculé, et pour 37%, elle s’est renforcée. Une majorité d’entre eux semble plutôt favorable à ce que la religion n’occupe pas une place trop importante : 44% de ceux qui estiment que la place de la religion s’est renforcée jugent en effet cette évolution négative et 43% de ceux qui pensent au contraire qu’elle a reculé perçoivent ce phénomène positivement.

Témoigner

Une réalité qui a de quoi inquiéter mais qui peut aussi contribuer à une prise de conscience, un sursaut. Comme les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) de Lisbonne en août 2023 auxquelles ont assisté quelque 1,5 million de jeunes en témoignent, ces derniers sont aussi en quête d’absolu et de sens. Encore faut-il aller à leur rencontre et témoigner, inlassablement, du trésor inestimable qu’est la foi et le message du Christ.

S’adressant régulièrement aux jeunes, le pape François les a récemment appelés à être des semeurs d’espérance. « L’espérance chrétienne n’est pas un optimisme facile ni un placebo pour les crédules », met encore en garde le Pape. Au contraire, elle « est la certitude, enracinée dans l’amour et dans la foi, que Dieu ne nous laisse jamais seuls et qu’il tient sa promesse », le Christ agissant comme « la boussole dans notre nuit ». François encourage ainsi les jeunes à entretenir l’espérance dans la prière pour sortir de « l’épais brouillard de la peur », et à adopter un « style de vie fondé sur l’espérance ».

Tags:
FoiJeunesReligions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement