Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Cette statue de Marie qui ne veut pas être déplacée

Notre Dame de Neunkirch, sanctuaire

Sanctuaire Notre-Dame de Neunkirch

Le sanctuaire Notre-Dame de Neunkirch à Frisenheim, en Alsace.

Valdemar de Vaux - publié le 07/12/23

En Alsace, le sanctuaire de Notre-Dame de Neunkirch a été construit à l’emplacement de la découverte d’une statue de la Mère de Dieu. Malgré plusieurs tentatives de la déplacer, cette représentation est toujours revenue à l’emplacement de la chapelle actuelle.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Non loin des bords du Rhin, au cœur de la plaine d’Alsace, le clocher blanc de cette chapelle ne peut qu’attirer les regards. Le sanctuaire de Neunkirch, à Frisenheim, est aujourd’hui un lieu de retraite, havre de silence, mais aussi de procession. Les chrétiens, 40.000 chaque année, viennent ici prier la Vierge Marie, représentée par une statue qui a une histoire bien singulière. 

La tradition orale raconte qu’un jeune berger, qui faisait paître ses bêtes dans les champs, trouva en ce lieu une petite statue de la Mère de Dieu. Sa principale caractéristique ? Une taille d’à peine 12 cm. En ivoire, elle tient dans une main le sceptre et dans l’autre l’Enfant-Jésus, qui lui-même montre avec son doigt la Parole de Dieu. 

ND de Neunkirch
Statue de la Vierge de Neunkirch.

Chose étonnante – est-ce un signe du ciel ? – la statuette a eu beau être emmenée, pillée, déplacée, neuf fois selon la légende, elle est toujours revenue à son emplacement initial. « Neun », « neuf » en allemand, et « kirch », « église », ont ainsi été associés pour donner au sanctuaire son nom actuel : Notre-Dame de Neunkirch. La chapelle où l’on peut prier Marie a été construite en 1455, le tympan l’atteste, mais la première mention du nom date de 1290.

La Vierge Marie ne se lasse pas d’être disponible

Les historiens de l’art estiment, au-delà de la tradition, que la statue est de tradition parisienne et daterait vraisemblablement du XIVe siècle. Peu importe pour les fidèles. Le visage serein de la Mère du Sauveur, quelle que soit sa facture, est baume sur les âmes des disciples du Fils. Plus encore, la légende des retours persévérants de la statuette à son emplacement est vraie à défaut, probablement, d’être exacte. 

Elle exprime en effet une réalité : la Vierge Marie ne se lasse pas d’être disponible à la prière de ceux qui, par elle, désirent avoir accès à Jésus. N’a-t-elle pas dit, rue du Bac, en 1830, que les grâces étaient accordées par son intercession…mais que les chrétiens ne les demandent pas assez ? Pourtant, elle demeure toujours disponible, contre vents et marées, à Neunkirch comme ailleurs.

Voici douze sanctuaires français à avoir vu dans sa vie :

Tags:
AlsaceSanctuairesVierge Marie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement