Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Philippines : quatre morts et des dizaines de blessés dans un attentat lors d’une messe

PHILIPPINES

Philippe Lissac | Godong

La rédaction d'Aleteia - publié le 03/12/23

Une explosion s'est produite pendant une messe catholique dans le sud des Philippines ce dimanche 3 décembre 2023, faisant au moins quatre morts et des dizaines de blessés.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Au moins quatre personnes ont été tuées et une cinquantaine d’autres blessées dans un attentat à la bombe perpétré ce dimanche 3 décembre lors d’une messe catholique dans le gymnase de l’université d’État de Mindanao, à Marawi, dans le sud des Philippines. Dans un communiqué, le président philippin Ferdinand Marcos a fermement condamné ces « actes insensés et particulièrement odieux perpétrés par des terroristes étrangers ». De son côté, le maire de Marawi, Majul Gandamra, a exhorté les membres des communautés musulmane et chrétienne à rester unis : « Notre ville est depuis longtemps un symbole de coexistence pacifique et d’harmonie, et nous ne permettrons pas que de tels actes de violence éclipsent notre engagement collectif en faveur de la paix et de l’unité ». 

Le chef de la police régionale, Allan Nobleza, a déclaré dans un communiqué que la police enquêtait afin de déterminer si l’attaque était liée à une opération militaire qui a eu lieu vendredi 30 novembre. Une frappe aérienne de l’armée philippine a en effet tué 11 militants islamistes de l’organisation Dawlah Islamiya-Philippine à Mindanao. L’armée a déclaré samedi 1er décembre que l’organisation islamiste avait prévu d’organiser des attaques dans la province de Maguindanao del Sur. Une autre piste est également privilégiée par la police régionale, celle des reliquats de groupes islamistes Maute et Abou Sayyaf, ayant participé au siège de Marawi en 2017. Les attaques de militants contre des bus, des églises catholiques et des marchés publics sont caractéristiques des troubles qui secouent la région du sud des Philippines, troublée par une insurrection depuis des décennies.

À l’occasion de l’angélus, le pape François a dit prier pour les victimes de cet attentat : « Je voudrais assurer de ma prière les victimes de l’attentat qui est survenu ce matin aux Philippines, où une bombe a explosé durant la messe. Je suis proche des familles, du peuple de Mindanao, qui a déjà tant souffert. »

Tags:
ChrétiensMessePhilippinesTerrorisme
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement