Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Prier, c’est présenter sa pauvreté au Seigneur

beatitudes poor poverty poor in spirit

Karen Poghosyan1 | Shutterstock

Peter Cameron - publié le 29/11/23

Le désir de prier est, en soi, le premier mouvement de la prière. Être pauvre devant le Seigneur signifie avoir une confiance enfantine dans la providence de Dieu et s'abandonner complètement à Lui.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

« Heureux les pauvres de cœur » (Mt 5,3). Tous, nous embrassons cette pauvreté spirituelle dans la prière. Car il y a parfois des moments dans la prière où une sensation de vide, d’aridité, d’inutilité se fait ressentir. Cette pauvreté spirituelle, que vous avez peut-être déjà ressentie, donne l’impression de n’avoir rien à offrir au Seigneur. Pourtant, c’est précisément cette pauvreté qui peut être présentée à Dieu : le Seigneur sait ce dont vous avez besoin, et même si vous ne savez plus quoi demander, Il sait comment vous combler dans la prière. 

Les pauvres de cœur sont donc ceux qui ne placent pas l’espoir de leur vie dans des choses finies ou dans leur propre force, mais qui s’appuient sur le Seigneur. Être pauvre spirituellement, ne désirer que Dieu seul, c’est cela être un “cœur pur”. Le père dominicain Gerald Vann dit ainsi : « Être pauvre spirituellement signifie avoir une confiance enfantine dans la providence, et donc être libéré de la peur ». La pauvreté spirituelle est la voie pour s’abandonner complètement à la volonté de Dieu.

Quand vous ne savez plus quoi demander à Dieu, vous pouvez ouvrir votre cœur à Dieu et prier cette célèbre prière du parachutiste André Zirnheld (+1942) : 

Je m’adresse à vous, mon Dieu,
car vous seul donnez
ce qu’on ne peut obtenir que de soi.
Donnez-moi, mon Dieu, ce qu’il vous reste
Donnez-moi ce qu’on ne vous demande jamais.
Je ne vous demande pas le repos
ni la tranquillité
ni celle de l’âme, ni celle du corps.
Je ne vous demande pas la richesse
ni le succès, ni peut-être même la santé.
Tout ça, mon Dieu, on vous le demande tellement
que vous ne devez plus en avoir.
Donnez-moi, mon Dieu, ce qu’il vous reste
Donnez-moi ce que l’on vous refuse.
[…]
Donnez-moi aussi le courage
et la force et la foi.
Car vous seul donnez
ce qu’on ne peut obtenir que de soi.

Découvrez aussi des prières à réciter quand l’anxiété vous empêche de vivre :

Tags:
FoiPauvretéPrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement