Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Saint Thomas More
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

L’émerveillement, une attitude qui conduit à la prière

grateful woman

Microgen | Shutterstock

Peter Cameron - publié le 01/11/23

Apprendre à s'émerveiller est une attitude indispensable pour s’ouvrir à la réalité et à la contemplation des œuvres de Dieu.

Dans la Bible, le psalmiste prie ainsi : « À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles que tu fixas, qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme, que tu en prennes souci ? » (Ps 8, 4-5). C’est une prière d’émerveillement.

« Devant le caractère sacré de la vie et de l’être humain, devant les merveilles de l’univers, l’unique attitude adéquate est celle de l’émerveillement », écrivait le pape Jean Paul II dans sa lettre aux artistes. « De cet émerveillement pourra surgir l’enthousiasme. […] Les hommes d’aujourd’hui et de demain ont besoin de cet enthousiasme pour affronter et dépasser les défis cruciaux qui pointent à l’horizon. Grâce à lui, l’humanité, après chaque défaillance, pourra encore se relever et reprendre son chemin ».

Sans émerveillement, l’homme souffre. Pour le rabbin américain Abraham Heschel : « Si nous sommes dépourvus d’émerveillement, nous restons sourds au sublime », nous restons aveugles devant la création de Dieu. Seul l’émerveillement mène à la prise de conscience de la beauté de la création, et donc à la connaissance de Dieu. 

Sofia Cavalletti, bibliste italienne, qui a consacré sa vie à la catéchèse des enfants, en s’inspirant des principes éducatifs de Maria Montessori, a longuement réfléchi à l’importance de l’émerveillement. Selon elle, l’émerveillement est le propre de celui qui a su vivre « en regardant et en contemplant le monde qui l’entoure de telle manière que la réalité lui a révélé des horizons toujours plus vastes ».

Lorsque l’émerveillement devient une attitude fondamentale de l’esprit, il confère un caractère religieux à toute la vie, car il fait vivre avec la conscience d’être plongé dans une réalité beaucoup plus grande, insondable et incommensurable.

Cet émerveillement ainsi exercé peut conduire aisément à une attitude de prière et d’action de grâce devant la beauté de la Création.

Que faire pour éviter de perdre ou retrouver sa capacité d’émerveillement ? « Le moyen le plus sûr – et le plus rapide – de s’émerveiller est de fixer sans relâche son regard sur le même objet. Un jour, cet objet nous apparaîtra – miraculeusement – comme si nous ne l’avions jamais vu auparavant » explique Sofia Cavalletti. « L’émerveillement, loin de nous conduire hors de la réalité, ne peut surgir que d’une observation attentive de celle-ci. L’éducation à l’étonnement se traduit par une éducation qui nous aide à pénétrer de plus en plus profondément dans la réalité. »

Cet émerveillement ainsi exercé peut conduire aisément à une attitude de prière et d’action de grâce, devant la beauté de la Création. Voir tant de merveilles mène à en louer son Créateur et à se reconnaître soi-même comme faisant partie de cette création merveilleuse.

Tags:
Prière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement