Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Comment la charité peut (littéralement) sauver la vie de vos proches

Cuidar a los demás servicio

Ground Picture | Shutterstock

Anna Ashkova - publié le 23/11/23

Rendre fréquemment visite à ses proches réduirait leur risque de décès. C’est ce qu’assure une étude réalisée par des chercheurs de l'Université de Glasgow, au Royaume-Uni. De quoi donner envie de pratiquer davantage la charité chrétienne !

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Depuis longtemps, des recherches ont établi un lien entre l’isolement social et la santé. Plus une personne est seule, plus sa santé se détériore. Pourtant, la science sait encore peu de choses sur la manière dont les liens sociaux et familiaux influent sur la longévité de l’être humain. C’est à cette question que s’est intéressé le docteur Hamish Foster de l’Université de Glasgow, au Royaume-Uni.

Avec ses collègues, le scientifique s’est rendu compte que certains liens sociaux ont un impact plus important sur la santé que d’autres. En effet, les personnes qui sont régulièrement en lien avec des amis ou des membres de leur famille (en dehors de leur foyer) vivraient plus longtemps que celles qui ne le sont jamais. 

L’étude, menée auprès de plus de 450.000 personnes (âgées de 38 à 73 ans) et publiée en novembre 2023 sur le site Newscientist, démontre que passer du temps avec ses proches peut réduire le risque de décès prématuré, tandis que ne jamais recevoir de visite peut augmenter ce risque, même pour les personnes qui ne vivent pas seules.

En moyenne, les personnes qui ne reçoivent pas de visite ont un risque accru de mourir de 39% par rapport à celles qui reçoivent régulièrement la visite de leurs proches. Même ceux qui ne vivent pas seuls courent un risque de décès 25 % plus élevé si leurs proches ne viennent jamais les voir. Même la participation à des activités de groupe hebdomadaires n’atténue pas ces effets.

La force de la charité 

Alors qu’en France 11 millions de personnes affirmaient en 2022 se sentir seules, selon la Fondation de France, cette étude rappelle l’importance de la pratique de la charité. La plus grande des trois vertus théologales, selon saint Thomas d’Aquin qui consacra un traité très long et riche à expliquer ce qu’est la charité (Somme théologique II-IIae, q.23-46). C’est aussi l’un des plus grands commandements laissé par Jésus

« Vous aimerez le Seigneur votre Dieu de tout votre cœur, de toute votre âme et de tout votre esprit. C’est là le premier et le plus grand commandement. Et voici le second qui est semblable à celui-là : vous aimerez votre prochain comme vous-même. » (Mt 22, 36-39)

Ainsi, en rendant visite à un proche, qu’il soit jeune ou âgé, nous ne prolongeons pas non seulement sa vie mais pratiquons aussi la plus belle des vertus : la charité. Et comme le précise dans les pages de Aleteia le père Jean-François Thomas, la charité peut « faire fondre l’être et remodeler à son image. Voilà pourquoi les grands saints nous étonnent tellement et provoquent notre admiration. Ils ont fondu et une autre matière a pris la place de leur chair périssable : la charité qui ne meurt jamais et qui trônera dans l’éternité ». 

Les plus belles citations des saints sur la charité :

Tags:
CharitéFamillesolitude
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement