Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 février |
Saint Romain
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Dix manières de rompre la solitude

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Femme-agee-solitude.jpg

Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 15/02/22 - mis à jour le 24/01/24

À l’occasion de la Journée mondiale des solitudes, l'IFOP, dans son étude de janvier 2024, a souligné que près d'un Français sur deux se sent régulièrement seul. Voici dix pistes concrètes pour rompre sa solitude.

En France, la solitude des personnes âgées s’aggrave années après années. C’est ce qu’observe l’IFOP dans son sondage Les Français et la solitude publié en janvier 2024. En octobre 2021, l’association des Petits Frères des Pauvres dans son baromètre sur la solitude et l’isolement des plus de 6o ans, a même souligné le fait que 530.000 personnes sont pratiquement « en situation de mort sociale ». D’autre part, les plus de 75 ans se suicident deux fois plus que le reste de la population.

Pour Véronique Verges-Cousin, gériatre engagée notamment dans Le dispositif Liens, une plateforme luttant contre l’isolement des personnes âgées, il est très important de comprendre que « la solitude ne concerne pas que des personnes seules. Il peut toucher une mère qui élève un enfant souffrant d’une maladie grave, comme un couple sans enfants ni famille qui se sent terriblement isolé », explique-t-elle à Aleteia. Elle précise que la solitude, si elle n’est pas repérée à temps, entraîne des fragilités comme l’apathie ou la perte de mémoire qui accélèrent le vieillissement. Cela veut dire qu’on peut alors rapidement être en rupture et définitivement perdre pied. Pour Christian Rendolet, responsable de la Mission seniors du mouvement des laïcs chrétiens Fondacio, ces dix dernières années, la solitude a pris encore un autre visage. Au moment du passage à la retraite professionnelle de plus en plus de couples se séparent. Par conséquent, il y a beaucoup de femmes séparées ou célibataires qui sont prises par la peur du vide et de l’isolement.

Alors comment ne pas se retrouver seul ? Comment briser sa solitude et retisser des liens d’amitié et de tendresse ? Comment se sentir à nouveau utile et voir cette étape de la vie avec sérénité ? De nombreuses solutions existent. Voici dix pistes :

1
Faire de ses amitiés une priorité

Woman Texting

Et si c’était le moment de reprendre contact avec un vieil ami perdu de vue ? Parfois un simple coup de fil ou une prise de contact via les réseaux sociaux permet d’échanger et de retisser un lien enrichissant avec quelqu’un qui était éloigné ou sorti du « radar quotidien ». Au lieu de se mettre devant la télé pour regarder des nouvelles, créer un rituel d’appeler un proche ou un ami peut être très bénéfique. Il est important de garder en tête cette règle de la réciprocité : ce n’est parce qu’on est seul, qu’on doit attendre toujours que l’autre appelle. Un échange se construit à deux. D’où l’idée d’avoir le rituel à respecter.

2
Rejoindre un groupe d’activité

Faire de la marche, suivre un cours de peinture, jouer aux échecs, s’inscrire aux visites des expos, autant d’occasions de rencontrer des personnes qui ont les mêmes intérêts ou les mêmes passions. Beaucoup d’associations locales organisent des groupes composés de retraités souhaitant avoir une activité de loisir. Il suffit de contacter la mairie, la paroisse ou de voir sur leurs sites la liste complète des associations avec la description détaillée.

3
Se lancer dans un hobby rêvé depuis toujours

fitness elder older men exercise run

Vous avez toujours rêvé, mais vous n’avez jamais osé le faire. Alpinisme ? Equitation ? Plongée sous-marine ? Surf ? Et pourquoi pas ! C’est peut-être le moment idéal de commencer et de gouter aux sensations nouvelles qui feront du bien à votre corps, à l’âme, à l’esprit. C’est aussi le bon moyen de rencontrer les autres, passionnés comme vous. Si la santé le permet, il n’y pas d’âge pour se lancer. Un bon moyen de reprendre le dessus face au sentiment de solitude.

4
Devenir bénévole

En dehors de la messe dominicale, le moyen de briser la solitude est d’être actif au sein de sa paroisse. Faire partie du groupe de prière, d’études de la Bible ou s’engager dans une mission de bénévolat qui vous touche particulièrement peut être une manière de ne pas rester isolé tout en apportant une contribution réelle auprès des autres. Faire l’effort d’aller vers les gens est valorisant et donne du sens à la vie. Si ce n’est pas au sein de sa paroisse, c’est par la mairie qu’il est simple d’identifier les différentes associations dont l’esprit vous convient. Et aussi en consultant les médias tels que Aleteia qui à travers ses belles histoires et des portraits des personnes engagées pour une cause, peut vous inspirer. L’essentiel est choisir une action qui vous tient vraiment à cœur.

5
Se rapprocher de son voisinage

stocksy_comp_887726-1-e1482938760199-990×733

La pandémie du Covid-19 a isolé beaucoup de personnes. Mais elle a aussi provoqué des actions de solidarité. Véronique Verges-Cousin le souligne : « Durant les confinements nos bénévoles en visitant les personnes isolées ont observé des gestes de solidarité entre les voisins : apporter un plateau repas, chercher un médecin pour une personne malade, réparer un ordinateur… Bien sûr, le télétravail l’a rendu possible. Mais boire un café chaque semaine avec une personne de voisinage, l’aider dans une tâche quotidienne, planifier de temps en temps des goûters pour les enfants de vos voisins peut être envisagé maintenant à tout moment », souligne-t-elle. Ces derniers seront probablement ravis de vous écouter. C’est une belle occasion de leur transmettre vos souvenirs, une belle histoire inspirante qu’ils vont garder et qui va peut-être les marquer ?

6
Rendre visite aux petits commerçants du quartier

Se rendre au marché ou dans ses commerces de proximité permet une petite vie sociale régulière. En créant un lien direct avec les vendeurs, mais aussi avec des habitants de votre quartier. Echanger avec eux sur leur travail, demander une recette ou des conseils pour la cuisson, c’est le début d’une relation qui peut s’avérer riche et bienveillante.

7
écrire son histoire

OLD, MAN, WRINTING

L’écriture peut être un moyen bénéfique pour le moral. Mettre sur du papier ses émotions et raconter sa vie par écrit est une façon de transmettre vos souvenirs et vos pensées en héritage à vos enfants et petits-enfants. Une manière d’être en lien avec votre famille malgré l’éloignement physique. Vos proches seront très heureux de plonger dans votre récit.

8
Lire les livres avec d’autres personnes

Lire, échanger, rencontrer des auteurs… Les initiatives des libraires ne manquent pas. Des clubs de lecture peuvent apporter une vie sociale régulière et enrichissante. Si la lecture est votre passion, pourquoi ne pas faire partie d’un jury proposé par différents cercles littéraires et contribuer ainsi à la vie culturelle locale ? Une belle mission !

9
Faire une retraite spirituelle

Le passage à la retraite professionnelle peut s’avérer très délicat. Pour regarder cette nouvelle étape de la vie, éclairer son sens, retrouver un équilibre relationnel, imaginer un nouvel art de vivre, une retraite spirituelle proposée entre autres par un mouvement des laïcs chrétiens Fondacio peut aider à cheminer intérieurement, et avec d’autres, à la lumière d’enseignements et de témoignages. C’est aussi l’opportunité d’avoir un éclairage spirituel pour se resituer dans sa nouvelle vie et dans le monde.

10
Oser demander de l’aide pour rompre sa solitude

Si vous vous sentez dépassés par la solitude, osez appeler vos amis, vos voisins, vos petits-enfants pour dire tout simplement : « Je me sens très seul, j’ai besoin de rencontrer du monde ». Il y aura toujours une personne à votre écoute qui sera ravie de vous aider. Si ne sont pas les proches, des bénévoles de nombreuses associations, communautés religieuses ou plateformes (Petits Frères des pauvres, Société de Saint-Vincent-de-Paul, Le dispositif Liens…) qui seront à votre écoute et qui vous aideront à briser votre solitude.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
conseilssolitudevieillesse
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement