Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 26 mai |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Le colonel Beltrame entre dans la crèche

SANTON - ARNAUD BELTRAME

Modélo

L'entreprise Modélo a conçu cette année un santon à l'effigie du colonel Arnaud Beltrame.

Elisabeth Caillemer - publié le 13/11/23

Une jeune entreprise lance un santon à l’effigie du colonel Beltrame. Une invitation à célébrer l’esprit de courage et d’abnégation.

Il se tient droit, en uniforme et képi bleu marine, exécutant d’une main gantée de blanc un salut militaire. A l’occasion du cinquième anniversaire de sa mort, le colonel Arnaud Beltrame va rejoindre la foule bigarrée des santons de Provence qui chemine vers Bethléem durant la nuit de Noël. Une belle idée lancée par la société Modélo. “Dans une France très divisée qui ne se dit plus chrétienne, nous voulions promouvoir un modèle héroïque qui fédère”, indique Louis-Marie, co-responsable avec son épouse de cette jeune entreprise située près de Paris.

Leur choix se porte naturellement sur ce gendarme qui, au cours d’une prise d’otages survenue le 23 mars 2018 dans le Super U de Trèbes, prit la place de l’un d’eux et le paya de sa vie. “Son sacrifice qui nous a montré qu’il y avait encore des lueurs d’espérance au milieu d’une actualité bien sombre, a été salué par tous. Aujourd’hui des écoles et plus de 500 rues portent d’ailleurs son nom”, poursuit Louis-Marie. Pour mettre en avant ce héros national, l’idée d’un santon s’est imposée. “La crèche est le plus bel endroit pour admirer un modèle. Elle symbolise au départ l’exclusion et la pauvreté, puis lorsque jaillit l’Enfant-Dieu, elle devient le symbole de l’espérance”, justifie Louis-Marie.

IMG-8333.jpeg.jpg
Fait main, le santon mesure 7 cm.

Entièrement fait à la main

Avant de s’engager dans leur projet, le jeune couple a pris contact avec les membres de la famille de l’officier : son épouse Marielle, sa mère et ses deux frères, afin d’obtenir leur accord, “par respect”. Tous ont accepté. Il a ensuite confié la réalisation de la figurine en argile à Catherine Grassi une santonnière installée en Provence. “Ce projet m’a beaucoup plu car j’admire beaucoup Arnaud Beltrame, c’est un vrai héros qui savait très bien le risque qu’il prenait en prenant la place de cette jeune femme”, dit-elle. L’artisane a élaboré sa sculpture à partir de plusieurs photos du colonel “dans différentes postures afin d’avoir tous les détails de son uniforme”, explique-t-elle.  

D’une hauteur de 7 centimètres, le santon est entièrement travaillé à la main. Il est accompagné de la courte prière demandant l’intercession d’Arnaud Beltrame. Approuvée par Monseigneur de Romanet, évêque aux armées, elle est déjà porteuse de nombreuses grâces. “Elle peut servir de support à la prière de la famille réunie autour de la crèche. En contemplant le santon d’Arnaud Beltrame on peut méditer sur l’abnégation, l’engagement, la sainteté”, indique Louis-Marie. 

“Souvent les enfants – mais aussi les adultes ! – aiment ajouter à la crèche d’autres figurines qui semblent n’avoir aucun rapport avec les récits évangéliques”, avait souligné le pape François dans une belle lettre apostolique consacrée à la signification de la crèche. A côté des personnages traditionnels qui représentent tous les membres d’un village provençal d’autrefois, fleurissent en effet chaque année de nouvelles figurines conçues par des santonniers inspirés. En 2015, les santons de Qaraqosh venaient nous rappeler le martyre des chrétiens d’Orient. En 2021, la Fondation Jérôme Lejeune concevait un santon en hommage aux personnes porteuses de trisomie 21.

Cette année arrivent aussi le rugbyman de la coupe du monde 2023 et le Gadzart en biaude (Fouque), le vendeur de ballons (Richard), le légionnaire (Campana), ou encore Paul Bocuse (Flore). “Cette imagination entend exprimer que, dans ce monde nouveau inauguré par Jésus, il y a de la place pour tout ce qui est humain et pour toute créature, poursuit le pape François. Du berger au forgeron, du boulanger au musicien, de la femme qui porte une cruche d’eau aux enfants qui jouent… : tout cela représente la sainteté au quotidien, la joie d’accomplir les choses de la vie courante d’une manière extraordinaire, lorsque Jésus partage sa vie divine avec nous.”

Tags:
Arnaud BeltramecrècheNoëlsantons
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement