Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Saint Bernardin de Sienne
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Antico Opificio Serico, l’atelier de soierie qui habille les papes

soie

Antico Opificio Serico I Facebook

Vittoria Traverso - publié le 10/09/23

Créé par Francesco De Negri en 1789, l’atelier Antico Opificio Serico perpétue en Italie la tradition de la fabrication de la soie au service de quelques institutions, de familles royales et du Saint-Siège.

Aujourd’hui, nous vivons à l’ère de la “fast fashion”, où les gens peuvent acheter des vêtements fabriqués à bas prix qui ne durent généralement pas plus d’une saison. Pourtant, même dans le monde d’aujourd’hui, il existe encore des ateliers qui perpétuent des traditions artisanales. L’Antico Opificio Serico, basé à Caserte, dans le sud de l’Italie, en est un exemple. Cet atelier fabrique des vêtements en soie pour des familles royales et des papes depuis plus de 200 ans. 

Les origines de l’entreprise remontent à 1789, lorsque Francesco De Negri, artisan textile de Gênes (nord de l’Italie) a rejoint la Manufacture Royale de Soie de San Leucio, une entreprise de soie fondée près du palais royal de Caserte par le roi Ferdinand IV de Bourbon, qui régnait sur certaines régions du sud de l’Italie entre le XVIIIe et le XIXe siècle. Francesco De Negri a transmis sa maîtrise de la fabrication de la soie à son fils, puis à son petit-fils Leopoldo qui, en 1895, a créé sa soierie familiale à Caserte : l’Antico Opificio Serico, en activité depuis plus de 125 ans. 

soie

La production de la soie est un art complexe originaire de Chine dont l’histoire est vieille de plus de 6.000 ans. Les fibres de soie sont produites par les vers à soie, lors de leur transformation de ver en papillon de nuit. Au cours de ce processus de métamorphose, les vers à soie créent un cocon doux fait de tissu de soie et d’autres éléments. Les soyeux récoltent les fibres très douces du cocon, les trempent dans de l’eau chaude et les remuent jusqu’à ce que le cocon se défasse. Ainsi, les fibres qui composent le cocon deviennent de longs filaments qui peuvent être utilisés pour créer le tissu doux renommé qu’est la soie.

Après ce processus, le tissu en soie brute est filé en fils utilisés pour le tissage ou le tricotage. Les fabricants de soie peuvent créer différents types de soie, notamment le crêpe et l’organza – utilisés par la suite pour fabriquer des robes, des foulards, des chemises ou des draps de lit.

Une quinzaine de soyeux

Il faut une équipe de soyeux expérimentés et formés pour confectionner un magnifique vêtement en soie, et l’entreprise familiale De Negri emploie les fabricants de soie les plus qualifiés d’Europe depuis des générations. Aujourd’hui, l’entreprise emploie une quinzaine de soyeux très compétents qui ont été formés à l’art ancien de la fabrication de la soie.

soie

L’Église catholique considère la soie comme l’un des tissus les plus appropriés pour fabriquer les vêtements liturgiques, en raison de sa valeur incontestée. Les pontifes portent des vêtements en soie, ainsi que les cardinaux et les évêques du Vatican, principalement en été (soutanes, grandes capes, mozzettes).

Au cours de son histoire séculaire, l’Antico Opificio Serico a fabriqué des vêtements en soie pour le Vatican, la famille royale britannique et la Maison Blanche, entre autres. Parmi les vêtements papaux, l’atelier italien a eu l’occasion de créer des vêtements de cérémonie notamment pour le pape Benoît XVI et pour le pape Jean Paul II, par exemple à l’occasion du jubilé de l’an 2000.

soie

En 2013, la longue histoire de la famille De Negri a été mise en péril lorsque les propriétaires de l’usine textile, où l’entreprise était basée depuis des siècles, ont décidé d’augmenter le loyer et ont expulsé l’entreprise historique des locaux. Mais, en partie grâce au soutien de la population locale qui considère l’Antico Opificio Serico comme une institution, l’entreprise a pu trouver un nouveau lieu pour sa production et elle est toujours en activité après 125 ans.

Tags:
artisanatVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement