Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Matthew et John, frères dans la vie, évêques dans l’Église !

Brothers-Bishop-Nellikunnel.jpg

Facebook / Paroisse Sainte-Marie de Mariyapuram

L'évêque John Nellikunnel (à gauche) et l'évêque Mathew Nellikunnel (à droite) avec le prêtre de la paroisse Sainte-Marie de Mariyapuram.

La rédaction d'Aleteia - publié le 02/09/23

En Inde, le père Matthew Nellikunnel a été nommé évêque de l'Église catholique syro-malabare le 26 août. Il suit les pas de son frère, John, lui aussi nommé évêque en 2018. "Je veux qu'il vive et meure pour le Christ", a réagi leur mère Mary.

“Et de deux !” C’est sans doute une phrase que Mary Nellikunnel n’aurait jamais pensé dire pour ses enfants. Et pourtant, le 26 août, cette mère de famille indienne a vu son deuxième fils, Matthew, devenir à son tour évêque, marchant ainsi dans les pas de son frère cadet, John. Tous deux sont respectivement évêques du diocèse de Gorakhpur, dans l’État de l’Uttar Pradesh, au nord de l’Inde, et du diocèse d’Idukki, dans l’État méridional du Kerala.

John Nellikunnel avait été nommé évêque de l’Église catholique syro-malabare en 2018. La nomination de son frère par le pape François a fait la fierté de leur paroisse d’origine, située dans le district d’Idukki. “Lorsque la nouvelle de la nomination du père Nellikunnel au rang d’évêque a été annoncée, c’était incroyable car la famille avait déjà un évêque”, confie à UCA Newsun paroissien. “Nous n’aurions jamais pu imaginer que des prêtres d’une même famille soient tous deux nommés évêques”, se réjouit-il. Matthew et John ont tous les deux fait le choix de devenir prêtres, et leur unique soeur, Tessina, est quant à elle devenue religieuse. Deux autres de leurs frères se sont mariés et se sont installés à Idukki. Pour leur mère Mary, la nomination de son deuxième fils à l’évêché est une grâce, “un soin particulier que Dieu prodigue à notre famille”. “Je ne sais pas si je suis digne de telles bénédictions”, déclare-t-elle émue, avant d’adresser un message à son fils nouvellement élu.

C’est le troisième cas dans l’histoire de l’Église indienne où des frères et sœurs deviennent évêques, relève UCA News. Ainsi, le 31 décembre 2022, le père Sebastiao Mascarenhas, 63 ans, a été nommé évêque de Baroda, dans l’ouest de l’Inde, et son frère cadet, Theodore Mascarenhas, a été nommé évêque auxiliaire de Ranchi, dans l’État du Jharkhand, en 2015. L’évêque jésuite Alphonsus F. D’Souza et son frère cadet Albert avaient aussi été nommés évêques, au Bengale Occidental et dans l’Uttar Pradesh.

Vivre et mourir pour le Christ

“Tant qu’il est en vie, il doit mener une vie pieuse”, a-t-elle ainsi exhorté. “Je comprends que la vie dans un diocèse missionnaire comme Gorakhpur est très difficile. Je veux qu’il vive et meure pour Christ. Si ce n’est pas possible, cela ne sert à rien de devenir missionnaire “, a-t-elle encore affirmé, faisant référence à la situation extrêmement difficile dans laquelle se trouvent les chrétiens de l’État de l’Uttar Pradesh. Celui-ci est en effet l’État le plus peuplé de l’Inde et enregistre le plus grand nombre d’incidents antichrétiens parmi les 28 États du pays.

Depuis le mois de janvier, plus de 400 actes antichrétiens ont ainsi été recensés, selon l’organisation œcuménique United Christian Forum (UCF). L’État de l’Uttar Pradesh atteint le record du nombre d’atteintes portées contre l’intégrité physique des chrétiens, avec 155 cas, suivi par le Chhattisgarh avec 84 actes de violence. Les persécutions ne cessent d’augmenter depuis 2014, date à laquelle Narendra Modi est arrivé au pouvoir en Inde. À la tête du BJP, il impose un nationalisme hindou fort, qui exclut les minorités chrétienne et musulmane. Les chrétiens, majoritairement protestants, représentent 2,3% de la population totale de l’Inde, soit 30 millions de personnes sur les 1,3 milliard d’habitants.

Tags:
Chrétiens en IndeÉvêque
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement